Eyes wide shut (1999) de Stanley Kubrick

par Selenie  -  23 Décembre 2012, 11:15  -  #Critiques de films

D'après un roman de Arthur Schnitzler (également auteur de "La ronde" par Max Öphuls) Stanley Kubrick signe un film à la fois moderne et baroque, un mixte entre des codes (dans les relations et les décors) qui semblent dépassés et une certaine idée de l'homme et de la soumission.

 

Eyes Wide ShutEyes Wide Shut : photo Stanley Kubrick, Sydney Pollack, Tom Cruise

Dans un environnement dit civilisé un homme se perd aussi vite qu'il se croyait intouchable. Le réveil est douloureux, les pulsions se mêlent aux angoisses et le réalisateur se sert du sexe que comme miroir de la déchéance de notre civilisation, un semblant de liberté qui se complait dans le simple plaisir de jouir (et pas que du sexe !). Au fond s'accole évidemment la mise en scène toujours aussi séduisante, envoûtante et méticuleuse du plus grand réalisateur du cinéma. Un énième grand film du maitre.

 

Note :          

18/20

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

ideyvonne 23/12/2012 15:01

Revu y'a pas très longtemps et je dois dire qu'il est toujours aussi bizarre ce film. le 18 est bien mérité