Films militants ou dénonciateurs : immigration

par selenie  -  15 Avril 2009, 22:29  -  #Le cinéma par thèmes

Certains films basent leur promotion sur une idée plus ou moins politique (pour ne pas dire polémique) afin de créer plus un écho sur leur film plutôt que réellement créer un débat. Les Studios savent très bien manipuler le public et font ce qu'on pourrait appeler de la fausse publicité. En effet souvent ils se servent d'un ingrédient disons plus vendeur de l'histoire pour faire mousser le film dont le vrai thème est ailleurs mais moins porteur. En ce début d'année on est servi, je sais, ce n'est pas nouveau tous les ans des dizaines de films utilisent une promo aussi malhonnête.

Ces films font surtout un choix pas toujours assumé, celui du militantisme, ou du moins celui d'oeuvre dénonciatrice. En cette année 2009 certains thèmes ont fait leur trou, l'homosexualité et l'immigration.

Depuis le début de l'année 2009 deux films français ayant pour toile de fond l'immigration sont sortis en salles. Etonnant car malgré la place importante que l'immigration tient dans notre actualité elle n'est que peu présente dans le cinéma.

http://4.bp.blogspot.com/_Q_iW6wlmQWI/SZi5czIOCgI/AAAAAAAACQY/8bH2Yueandw/s400/eden_a_l_ouest_affiche.jpghttp://nicolasfurno.com/wordpress/wp-content/2009/03/welcome.jpg

« Eden à l'ouest » de Costa Gravas et « Welcome » de Philippe Lioret.

Je n'ai pas encore pu voir le premier mais à priori « Eden à l'ouest » n'est pas aussi subversif que les précédents films de Costa Gravas ; ce dernier est un peu notre Oliver Stone national, maitre du film controversé comme en témoigne des films comme « Z », « L'aveu », « Missing » ou « Amen »... On pouvait donc s'attendre à un film poil à gratter ce qui n'a pas l'air d'être le cas.

http://www.bersiv.com/gallery/albums/film/4c2d05ba-5.jpg

« Welcome » par contre est un film militant, on sent la volonté de Philippe Lioret de dénoncer une certaine injustice par un parti pris tranché par le biais d'une histoire au fond démagogue sans réelle prise de risque puisqu'il joue essentiellement sur les bons sentiments... Mais l'immigration est en soi un thème porteur car obligatoirement polémique, la polémique crée la publicité autour de son film et donc une promotion efficace, facile et pas chère. Le film de Philippe Lioret n'est pas assez marquant, pas assez coup de poing pour atteindre ses objectifs. La preuve en est que son film a été au devant de la scène pendant 2-3 semaines mais sera vite oublié...


L'immigration est comme l'homosexualité sur un point, être le thème et le propos central du film est plutôt rare mais placé un gay ou un immigré au sein de l'histoire pour meubler où pour faire plaisir à Spike Lee (en rapport de Eastwood ! lol) est une habitude devenu un automatisme qui retire un peuu de personnalité à un film à force d'être une quasi obligation.

http://www.ombresetlumieres.com/wp-content/uploads/2008/01/it_s_a_free_world.jpg

Très peu de film parle vraiment d'immigration... Dernièrement le seul film réussi plus ou moins proche de ce thème est "It's a free world" (2007) de Ken Loach (évidemment !) qui parle de l'exploitation honteuse des immigrés par les entreprises. Après "Bread and Roses" (2000) Ken Loaach confirme son intérêt pour ce problème d'actualité.

Malgré le peu de présence de l'immigration comme sujet principal des films mais il y a souvent (toujours?!) un immigré ou un clandestin dans un film. Sans doute la caution humanitaire et humaniste pour plaire au plus grand nombre, sorte de quota sur la même idée de la présence des gens de couleur à l'écran ; quota = excuse, caution, deux mots qui arasent la volonté du cinéaste et la portée de l'histoire par une sorte d'obligation bien pensante qui limite la liberté.





Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

dasola 24/04/2009 11:57

Bonjour, je n'ai pas vu Eden à l'Ouest, je n'ai pas été convaincue par la B.A.. En revanche, Welcome est une réussite non pas sur le sujet de l'immigration mais parce que cela raconte une belle histoire qui m'a touchée. Lindon est excellent, les acteurs non-professionnels aussi. C'est un film que je conseille. Et il a encore un certain succès. It's a free world est une réussite car l'actrice principale est sensationnelle. Bonne journée.