L'odyssée de Pi (2012) de Ang Lee

par Selenie  -  21 Décembre 2012, 11:41  -  #Critiques de films

Pour terminer mon année cinéma voilà ce qui va être sans doute ma plus grosse déception... Adapté d'un livre acclamé de Yann Martel ce film a été vendu comme le conte merveilleux pour adulte qu'il aurait du être, peut être... Le scénario est son point faible. La prologue est long et fastidieux, l'épilogue sans surprise tandis que l'odyssée, la vraie n'a pas une place si grande sur les 2h de film ; de plus lors du voyage l'escale (je ne vous en dirais pas plus) est bâclée car trop vite expédiée.

 

Le thème du voyage initiatique ou de la fable philosophique (c'est comme vous voudrez) est surtout l'omnisprésence agaçante et envahissante de dieu, pas deux minutes sans une références. Des films dont c'est le sujet (dieu ou la religion) sont beaucoup moins lourd et plus subtil... Par contre, et heureusement techniquement Ang Lee offre un film d'une sublime beauté. Une des rares 3D bluffante, et des scènes éblouissantes (la baleine marque particulièrement), des effets spéciaux magnifiques (quel tigre !)... Bref le merveilleux de l'histoire est sauvé grâce à la technique, et des images hallucinantes. Mais la forme a rarement rattrapé le fond, et surtout les moments qui émerveillent les yeux ne comblent pas les 2h ; l'odyssée vaut le coup et non pas les scène de flashbacks inutiles et inconsistants. Dommage, vraiment dommage.

 

Note :           

09/20

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

princecranoir 24/12/2012 09:06

Eh bien voilà qui ne va pas m'inciter à franchir le pas. Particulièrment rebuté par une bande-annonce insipide et dégoulinante, je me suis d'abord détourné de ce film avant de lire ici et là
quelques papiers enthousiastes. Finalement, ton com vient me couper définitivement toute envie d'aller plus loin.

2flicsamiami 22/12/2012 09:43

Je ne serais pas aussi sévère que toi mais effectivement, de nombreuses longueurs et un propos mystique appuyé ternissent cette belle odyssée. Je pensait être plus emporté par cette histoire.