La Ballade de l'impossible-Norwegian Wood (2011) de Tran Anh Hung

par Selenie  -  16 Février 2012, 11:30  -  #Critiques de films

Tout pour faire un film aussi magnifique que profond... Le réalisateur français d'origine viêt-namienne Tran Anh Hung a réalisé deux superbes films "L'odeur de la papaye verte" (1993) et "A la verticale de l'été" (2000) mais avec ce film japonais il se fourvoie dans un style prétentieux, aseptisé et superficiel.

L'idée est bonne servie par de bons acteurs avec des paysages splendides mais le fond est gâchée par un montage cacophonique et des dialogues pauvres voir puérils ; ces derniers tournent tous autour soit du sexe soit de la mort sans approfondir ni enrichir le propos. En fait ça tourne en rond le pauvre bonhomme étant quasi harcelé par des étudiantes aussi névrosées que peu intéressantes. La mise en scène lancinante n'est pas un problème habituellement mais étant donné la tristesse de l'ensemble ce choix s'avère d'une lenteur ennuyeuse. Vraiment dommage.

 

Note :          

06/20

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

selenie 18/02/2012 15:56

Mais je confirme que les acteurs jouent juste, la lenteur ne me dérange pas d'habitude mais le problème réside surtout dans les dialogues creux et des situations qui se répètent sans faire évoluer
vraiment l'histoire avec une réelle émotion.

armelle 18/02/2012 10:40

Je te trouve sévère. C'est vrai que le film est lent et long, mais c'est très asiatique. Il faut entrer dans cette lenteur. Par ailleurs il y avait beaucoup de sensibilité dans l'évocation de ces
amours impossibles. Et les acteurs jouaient juste. Complexité des rapports humains très bien rendue selon moi. Un film que j'ai vu au Festival du cinéma asiatique de Deauville l'année dernière.