La Terre outragée (2012) de Michale Boganim

par Selenie  -  24 Octobre 2012, 15:11  -  #Critiques de films

Tourné sur les lieux même des faits, inspirés par de nombreux témoignages ce film est une chronique à partir de trois personnages au destin pas si différents. L'étonnante présence de la magnifique Olga Kurylenko (plus habituée à des blockbusters pas toujours de meilleur goût) prouve qu'elle a un certain talent et ajouté un charme presque nécessaire dans cette histoire qui, malgré la mélancolie, fait plus froid dans le dos que le film d'horreur "Chroniques de Tchenobyl" (2012) dont le titre serait interchangeable.

 

La première partie évite toute démonstration de la catastrophe, lui préférant (et c'est salutaire) une approche plus insidieuse du mal, que ce soit dans les conséquences directes que dans les décisions gouvernementales. La seconde partie (10 ans après) montre la zone sinistrée d'une façon hyper réaliste par le biais de survivants qui semblent plus des fantômes résignés et meurtris. Sans pathos ni pitié le réalisateur a su investir un monde à part, une sorte de quatrième dimension à la "Silent Hill" où l'horreur est invisible, incolore et inodore. La BO offre une musique discrète avec en prime un "Voyage voyage" de Desireless qui semble presque sortit de nulle part, sorte de passage vers une liberté qu'ils ne se choisissent pas. Cependant le rythme lancinant, le peu d'action risque de rebuter une partie du public (ah la jeunesse...). Un très beau film, juste et terriblement froid malgré la chaleur sous-jacente des corps et des âmes.

 

 

Note :            

15/20

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :