Mes 15 meilleurs films 2008

par selenie  -  5 Janvier 2009, 18:23  -  #Bilan et résumé


          -1-                          -2-                       -3-                       -4-                          -5-


            -6-                       -7-                        -8-                         -9-                      -10-



           -11-                     -12-                     -13-                       -14-                      -15-




Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Stoni 25/01/2009 09:40

On est 100% ok sur There will be..., premier aussi chez wam. Pas de blem' non plus pour Wall-E, Into the wild, No country (trop loin quand même) et La zona.
Par contre je suis farouchement anti-Conte de Noël, Be kind rewind, Vicky Cristina, Deux jours à tuer, Sweeney et Darjeeling. Ce qui fait au final plus de divergences.

pierreAfeu 21/01/2009 21:26

Idem pour moi... Ravi de trouver Into the wild, Sweeny Todd, La zona ou Darjeeling... mais fort surpris qu'ils côtoient J'ai toujours rêvé d'être un gangster que j'ai trouvé particulièrement ringard, et surtout Deux jours à tuer, que j'ai trouvé grotesque de bout en bout (un des pires films que j'ai vus au cinéma) ...

heavenlycreature 21/01/2009 09:27

Nous avons plusieurs films en commun dans nos top (There will be blood, Two lovers, Juno, Sweeney todd (mon 1er), A bord du Darjeeling limited et La Zona)... mais également un gros point de convergeance puisque je retrouve aussi certaines grosses déceptions (J'ai toujours rêvé d'être un gangster, Un conte de Noël et surtout : Deux jours à tuer que j'ai détesté...) , pas vu Lust, Caution... bonne journée!

dasola 14/01/2009 18:46

Bonsoir, de ce top "15", je retiens bien évidemment "There will be blood" (mon film de l'année), No country for old men, la zona et deux jours à tuer. Les autres pas aimés (2 lovers, Juno, Lust and caution) ou pas vus. Bonne soirée.

VincentLesageCritique 15/12/2008 22:15

No country... si bas? Mais comment cela est-ce possible? Quoiqu'il en soit, je te rejoins vivement sur la haute place du Desplechin, immense film.