Monsieur Verdoux (1947) de Charles Chaplin

par Selenie  -  15 Mai 2013, 05:17  -  #Critiques de films

On peut considérer ce film comme le premier drame film de Charles Chaplin sans son personnage de Charlot, et c'est aussi le premier film dont le scénario n'est pas de lui mais de Orson Welles (ce dernier sera crédité seulement pour l'idée !). Inspiré par l'affaire Landru Chaplin adapta l'histoire vis à vis de contexte de la crise de 1929 pour créer une certaine empathie vis à vis de son personnage.

 

En effet monsieur Verdoux agit pour le bien être de sa famille, son épouse (la vraie) ajoute à ce côté père sauveur et aimant par le biais d'un fauteuil roulant. Malgré ce semblant de bonne consience l'immoralité du film donna à Chaplin du fil à retordre avec la censure du Code Hays. Ce film marque car jamais alors Chaplin n'avait fait montre d'autant de cynisme et d'humour noir. Il arrive à nous faire "aimer" Verdoux lors des passages en famille, à le trouver dégueulasse lors des meurtres où il à l'air complètement détaché et à nous faire sourire avec délectation lorsqu'il n'arrive à rien avec l'une de ses conquête... Un film unique et particulier mais la transformation est réussie. Avec ce film Chaplin prouve également qu'il reste un génie même sous un angle différent que Charlot.

 

Note :          

17/20

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :