Pete Postlethwaite : premier décès de l'année

par selenie  -  4 Janvier 2011, 14:02  -  #Décès de star - Bio

On ne parle que très peu des gueules du cinéma lorsqu'elles nous quitte... Les médias en ont à peine parler mais un grand acteur, spécialiste des seconds et troisièmes rôles marquants est décédé ce 2 janvier 2011. Pete Postlethwaite est parti suite à un cancer.

http://www.independent-magazine.org/files/images/Pete_Postlethwaite_portrait_2.preview.jpg

Né en 1946 en Angleterre Peter William Postlethwaite s'intéresse très tôt au théâtre mais au lieu de faire comédien son père préfèrera un métier plus sûr, il sera donc un professeur d'art dramatique dans un pensionnat de jeunes filles. Mais dès ses 24 ans il partira sur les routes avec différentes troupes théâtrales avant d'entrer à la Royale Shakespeare Company.

Après quelques apparitions télévisées il fait sa première apparition sur grand écran dans le chef d'oeuvre de Ridley Scott "Duellistes" (1977). S'en suit une décennie de petites apparitions par ci par là mais le théâtre reste sa principale activité. Il faut attendre "Distant Voices Still lives" (1988) de Terence Davies pour qu'il soit un peu plus remarqué. Mais il sa carrière prend un véritable tournant avec "Le dernier des mohicans" (1992) de Michael Mann où il est le capitaine Beams  aux côtés de Daniel Day-Lewis.

http://www.premiere.fr/var/premiere/storage/images/diaporama/au-nom-du-pere/au-nom-du-pere-in-the-name-of-the-father-1993__15/2146719-1-fre-FR/au_nom_du_pere_in_the_name_of_the_father_1993_reference.jpg

Sa carrière cinématographique s'accélère dès lors avec "Alien 3" (1992) de David Fincher et surtout "Au nom du père" (1994) de Jim Sheridan où il retrouve Daniel Day-Lewis dont il est le père (dans le film !) ; il fut d'ailleurs nommé à l'Oscar du meilleur second rôle pour ce rôle (photo ci-dessus).

Il marque les esprits également dans le personnage de Kobayashi de "Usual suspects" (1995) de Bryan Singer, on le voit dans "Coeur de dragon" (1996) de Rob Cohen, "Roméo et Juliette" (1997) de Baz Lhurmann et surtout dans "Les virtuoses" (1997) où son interprétation de Danny Ormondroyd est unanimement saluée (photo ci-dessous).

http://photo.parismatch.com/media/photos2/3.-photos-culture/cinema/pete-postlethwaite-virtuose-article/2317923-1-fre-FR/Pete-Postlethwaite-virtuose-article_articlephoto.jpg

Il tourne aussi pour Spielberg pour "Le monde perdu" (1997) et "Amistad" (1998). Il est maintenant une gueule connue et reconnue, un seconds rôles de grandes qualités dont la formation classique est appréciée pour les drames tels que "Terrre neuve" (2002) de Lasse Hallstrom, "The constant gardener" (2005) de Fernando Meirelles mais aussi et plus étonnament dans le genre fantastique et science-fiction comme le prouve l'importance des ces genres dans sa filmo ses dernières années ; c'est le cas pour "Dark water" (2005) de Walter Salles, "666 la malédiction" (2006) de John Moore, "Le choc des Titans" (2010) de Louis Leterrier et "Inception" (2010) de Christopher Nolan.

http://blastmagazine.com/wp-content/uploads/2011/01/Peter-Postlethwaite_The-Town.jpg

Sa dernière apparition est dans "The town" -2010) de Ben Affleck où il est un gangster irlandais (photo ci-dessus).

Pete Postlethwaite, qui a toujours vécu en Angleterre, fut promu Officier de l'Ordre de l'Empire Britannique en 2004. Saluons un grand acteur et comédien qui aura marqué le cinéma et qui mériterait que son nom aussi compliqué soit-il soit aussi plus osuvent mis à l'honneur. Rappelons que plusieurs films dans lesquels il a joué sortiront dans les prochains mois.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

gaby 05/01/2011 18:57

ça continue l'hécatombe!! il me semble connaître son visage mais pas son nom, merci à toi de lui avoir rendu hommage, amitiés, gaby

eelsoliver 05/01/2011 08:26

J'en ai également parlé hier soir sur mon blog. Décidemment, cette année 2011 commence bien tristement pour le cinéma.