Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Selenie

Les sous-marins : Seconde Guerre Mondiale

14 Juillet 2010, 09:42am

Publié par selenie

Les films de sous-marins sont légions dans les films de guerre qui ont pour fond la plus célèbre sur la période 39-45. Les différents états ont lancé de nombreux plans de propagande pour l'effort de guerre et notamment dans le cinéma (nous étalons pas c'est un autre sujet). Les films de guerre sous-marins s'accélèrent donc dès 1939.


L'un des premiers (photos ci-desssus) est "Tonnerre sur l'Atlantique" (1939) de George B. Seitz ; un sous-marin allemand sème la panique au bord des côtes américaines, plusieurs navires tentent de l'intercepter.

Dans un même genre un film de propagande allemand avec "Sous-marins à l'ouest" (1941) de Ghunter Rittaü ; un sous-marin allemand arraisonne un navire civil qui s'avère transporter des pièces d'aviation. Ce film vaut surtout du point de vue sous-marinier.

"La marine triomphe" (1942) de Edward Sutherland ; après une attaque un sous-marin se camoufle en u-boot allemand afin de ravitailler leurs alliés.

Ce film annonce la période 1943 avec de nombreux films du genre...

"Convoi vers la Russie" de Lloyd Bacon ; après une attaque un convoi est formé mais il doit faire face à une attaque de nombreux u-boot allemand. Film avec Humphrey Bogart.
"P.H. contre Gestapo" de Vernon Sewell ; un armateur hollandais fait tout son possible pour retarder et contrecarrer les plans de la Gestapo. Film d'espionnage basé sur un sous-marin en cale sèche.
"Corvette K-225" de Richard Rosson ; une corvette doit protéger des convois contre les u-boots allemands. Avec Randolph Scott et produit par Howard Hawks.
"Requins d'acier" de Archie Mayo ; alors que deux amis, officier sur un navire apprennent qu'ils aiment la même femme ils doivent mettre de côté leur différent lorsqu'ils découvrent une base allemande au milieu de l'Atlantique.

Requins d'acierOpération dans le Pacifique

"Destination Tokyo" de Delmer Daves ; un sous-marin débarque un commando sur les côtes japonaises afin de préparer un débarquement de grande envergure. Avec Cary Grant.
"Plongée à l'aube" de Anthony Asquith ; un équipage part en mission pour détruire le u-boot Brandenbourg.
"Opération dans le Pacifique" de George Waggner ; un sous-marin est pris en chasse après avoir recueillis des personnes civiles. Avec John Wayne.

Les films pré-cités restent des films de propagande  dans un plan que Roosevelt (qui n'était pas cinéphile loin de là) lança pour participer à l'effort de guerre. Avec le temps la Seconde Guerre Mondiale restera une valeur sûre pour les sous-marins.

http://imworld.aufeminin.com/cinema/les-maudits-7364_L.jpg

"Les maudits" (1947) de René Clément est un chef d'oeuvre du genre ; à la fin de la guerre des nazis tentent de se sauver à bord d'un sous-marin à destination de l'Amérique du Sud et sont pris en chasse par un sous-marin allié. Après "La bataille du rail" Clément offre un autre film d'une grande perfection. Le film décrit un huis clos étouffant et claustrophobe avec pour protagonniste des nazis pour qui, évidemment, le spectateur n'a que peu d'empathie. Splendide.

Les années 50 offriront encore de nombreux films...

"Casabianca" (1950) de Georges Péclet ; un sous-marin français échappe au sabordage de la flotte française à Toulon en 1942. Par la suite il ravitaillera la Corse et participera à sa libération en 1943. Ce film retrace l'histoire véridique de ce sous-marin sous le commandement de L'Herminier.

"Commandos sous-marins" ou "Les hommes-grenouilles" (1951) de Lloyd Bacon (second film sur le sujet) ; un sous-marin récupère un commando d'homme-grenouilles pour une mission dans un port japonais.




"Duel sous la mer" (1951) de John Farrow ; un sous-marin américain sauve un naufragé et torpille un sous-marin japonais. Ils sont attaqué par un convoi japonais alors qu'arrive la fin de la guerre. Ce film (photos ci-dessus) est connu pour avoir à l'écran un des plus grands nombres de sous-marins en une seule fois.

"Panique à Gibraltar" (1952) de Duilio Coletti reprend en partie la trame de "Les hommes-grenouilles" de Lloyd Bacon. Ce réalisateur italien réalise également juste après "Péril sous les mers" (1954) où un sous-marin italien récupère un équipage après avoir torpillé leur navire.



"La mer cruelle" (1953) de Charles Frend ; un sous-marin rentre après l'annonce de la guerre. Sur le chemin du retour il va croiser des sous-marins "ennemis". Avec Jack Hawkins...

"Le sillage de la mort" (1953) de Lew Landers ; les aventures d'un équipage à travers plusieurs missions. Un des films les plus complets sur les différentes missions possibles d'un sous-marin.

"Opération Tirpitz" (1954) de Ralph Thomas ; les alliés mettent tout en oeuvre pour détruire un cuirasser, du torpillage classique à l'utilisation de sous-marins miniatures... Comme le film ci-dessus un film à conseiller pour l'étendu des moyens sous-marins mis en avant.
"Commando dans la mer du Japon" (1957) de Nathan Juran ; un sous-marin a pour mission de couper tous ravitaillements entre la Chine et le Japon. Avec Ronald Reagan...

"L'ennemi silencieux" (1958) de William Fairchild ; un commando de plongeurs s'entraine avant de partir en mission dans quelque sports ennemis.

"Submarine seahawk" (1959) de Spencer Gordon Bennett ; un sous-marin a pour mission de repérer la marine japonaise afin de communiquer les infos à l'aviation américaine , c'ets sans compter sur le commandant réputé pour sa guigne.




"L'odyssée du sous-marin Nerka" (1958) de Robert Wise ; Un commandant voit son sous-marin couler par un destroyer japonais. Après avoir reçu un nouveau commandement il décide sitôt ded repartir sur les mêmes lieux afin de prendre sa revanche. Il retrouve le destroyer mais il est escorter par un u-boot allemand. Aux commandes le réalisateur de "West Side Story" (entre autres) et un duo de monstres sacrés avec Clark Gable et Burt Lancaster...

"La mission secrète du sous-marin X-16" (1959) de Gordon Douglas ; un plongeur embarque sur un sous-marin, sa mission photographier un code secret japonais. Avec James Garner...
"Le sous-marin Orzel" (1959) de Leonard Buckowski ; un sous-marin polonais se retrouve consigné à quai dans le port estonien de Tallin sous la pression du gouvernement nazi. Le commandant décide de rejoindre l'Angleterre. Ce film retrace un épisode véridique de l'histoire polonaise.
"La bataille de la mer de corail" (1959) de Wendkos Paul ; un commandant préfère saborder son sous-marin plutôt que d'être sous emprise ennemi. L'équipage est fait prisonnier.
"Les requins de la haute mer" (1963) de Pennington Richards ; des alliés récupèrent des documents secrets à bord de l'épave d'un sous-marin allemand avant de sousver un convoi britannique.
"Défi à Gibraltar" (1964) de Bruno Vailati ; un sous-marin italien reçoit l'ordre de forcer le passage de Gibraltar. Avec James Mason et Lili Palmer...
"Le raid suicide du sous-marin X-1" (1968) de William A.Graham ; après le torpillage de son sous-marin par le cuirasser "Lindendorf", son commanddoit former un commando pour sous-marin de poche et détruire le cuirasser allemand dans un fjord norvégien. Avec James Caan...

Arrive le plus grand film de sous-marin...

Le BateauLe Bateau

"Le bateau" (1981) de Wolfgang Petersen ; l'aventure du sous-marin allemand U-96 de 1941 à 1945 à travers les différentes missions et différents dangers de la guerre sous-marines. le U-96 exista vraiment et le film est d'un réalisme extrême tant dans la reconstitution du quotidien dans le sous-marin que dans les faits. Ce film décrit au mieux la vie difficile dans un sous-marin d'autant plus en temps de guerre. Chef d'oeuvre du 7ème art et film emblématique du genre.

"Le dernier sous-marin" (1990) de Frank Beyer ; à la fin de la guerre un sous-marin allemand part pour livrer du plutonium à son allié japonais pour la confection de sa bombe atomique.
"Entre les mains de l'ennemi" (2004) de Tony Giglio ; un équipage américain est pris en charge  par un sous-marin allemand. Mais ce dernier doit se rendre à un navire américain suite aux dommages subit avant de devoir faire face à l'attaque d'un u-boot allemand.

http://www.fabrice-aimetti.fr/dotclear/public/Lorelei-la-sorciere-du-Pacifique.jpghttp://www.linternaute.com/television/programme-tv/image_television/352/17467.jpg

"Loreleï" (2005) de Shinji Higushi ; le commandant Masami, mis au placard après avoir refusé de mettre en oeuvre des missions kamikazes, se voit rappeler. Il doit détruire le navire américain qui transporte la seconde bombe atomique destiné à la destruction de Nagasaki.


Commenter cet article

Kingdom58 19/12/2010

BravoSuperbes informations sur ton blog Bravo !!!
j'ai mis le lien du mien, on a pas mal de films en rapport avec tout ça et ça plaira p't'être à tes clients ! C'est gratuit complétement.. juste pour le fun
Salut

viardot 25/06/2011

Très bien...
Comment peux-t-on se procurer les films...