The Call (2013) de Brad Anderson

par Selenie  -  31 Mai 2013, 13:08  -  #Critiques de films

Un thriller de base, archi classique mais au final diablement efficace. Réalisé par un réalisateur capable du meilleur ("The Machinist" en 2004) comme du moins bon ("L'empire des ombres" en 2010) avec une star en perte de vitesse (Halle Berry) et une jeune enfant vedette (Abigail Brieslin 3/4 la moitié du temps en sous-tif et on se demande pourquoi ?!) remarquée dans "Little Miss Sunshine" (2006) et dans "Bienvenue à Zombieland" (2010)...

 

On est pas dans l'assurances tous risques mais avec un peu d'espoir cette équipe n'est pas dénuée de talent. Tout repose évidemment sur le 911 (17 en France) et les appels d'urgence, le téléphone étant alors primordial. Avec une jeune fille dans un coffre et le téléphone le mixte "Buried" + "Cellular" nous vient évidemment à l'esprit. Mais malgré tout le réalisateur arrive à instaurer une belle tension dès le début du film avec un prologue qui fait son petit effet ; atténué par un jeu de Halle Berry qui manque un peu de nuance. Ensuite les rebondissements, bien que non surprenants finalement, prennent toutefois l'ampleur nécessaire par un temps réel bien mené. Le bon point aussi pour pour le psychopathe particulièrement cinglé, mixte entre Buffalo Bill du "Silence des Agneaux" et Norman Bates de "Psychose". La fin peut surprendre (en bien ou en mal ça dépendra de chacun), il est malheureux qu'il soit si vite expédié. Un petit thriller maitrisé à défaut d'être génial, le kidnappeur étant un gros bonus et une trame ancré dans une réalité qui reste angoissante.

 

Note :         

12/20

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Mr Vladdy 05/06/2013 10:06

Je m'attendais tellement à un navet qu'au final j'ai été surpris de bien aimé. Pas novateur, bourré de scènes invraisemblable, je me suis quand même bien amusé. Dommage que son final se tire une
balle dans le pied...

2flicsamiami 31/05/2013 17:58

À l'occasion, pourquoi pas, mais je n'en fais vraiment pas une priorité.