Trishna (2012) de Michael Winterbottom

par Selenie  -  7 Novembre 2012, 09:15  -  #Critiques de films

Freida Pinto et Riz Ahmed se retrouve après "Or Noir" de Jean-Jacques Annaud dans un film du très inégal Michael Winterbottom, ce dernier étant capable du pire ("9 songs") comme du meilleur (dernièrement "The killer inside me"). Avce ce film inspiré du roman "Tess d'Uberville" de Thomas Hardy retranscrit du 19ème siècle à aujourd'hui, relate une histoire d'amour entre une jeune femme pauvre et un riche jeune homme...

 

Très vite attiré par la jeune femme il l'engage dans son hôtel , ce qui favorise évidemment la séduction du jeune fils de riche. Mais tout aussi vite le jeune homme change et instaure une relation de soumission sexuelle avec, ce qui reste, sa subalterne... Sorte de mixte entre "Roméo et Juliette" avec "La secrétaire" (2003) de Steven Shainberg à la différence près que Winterbottom n'assume jamais sa thématique. Alors que le romantisme dévie vers une relation perverse le film, lui manque toujours de cynisme et d'érotisme, ingrédient pourtant nécessaire pour comprendre la fin du film. Car tel quel la fin est ainsi très peu plausible, voir peu compréhensible ; il suffsait pour elle de partir tout simplement, elle n'est nullement prisonnière. Le réalisateur manque d'audace et ne traite jamais son sujet à fond. Malgré une histoire pleine de promesse et ambitieuse ce film râte entièrement sa cible.

 

Note :          

06/20

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :