Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Selenie

Everest (2015) de Balthazar Kormakur

24 Septembre 2015, 15:30pm

Publié par Selenie

Le réalisateur islandais est capable du meilleur, surtout chez lui, avec "Jar City" (2006) et "Survivre" (2012). Par contre Hollywood ne semble pas lui sied au mieux avec les trop académiques "Contrebande" (2012) et "2 Guns" (2013). Cette fois Hollywood lui sert sur un plateau un sujet super intéressant, au potentiel certain avec en prime un casting qui regroupe ce qui se fait de mieux en ce moment... Sam Wothington, Jake Gyllehaal, Jason Clarke, Josh Brolin, John Hawkes, Keira Knightley, Robin Wright, Emily Watson... Enorme, rien que ce casting a dû coûter une bonne partie des 65 millions de budget. Le film adapte (officiellement, voir plus bas) le livre "Tragédie à l'Everest" (1997) de l'alpiniste-journaliste Jon Krakauer (Michael Kelly) sur les évènements tragiques des 10-11 mai 1996 lors d'un ascencion du plus haut sommet du monde. Un livre déjà adapté avec le film "Mort sur le toit du monde" (1997) de Robert Markowitz. Outre le livre, le film s'est appuyé également sur le consultant Guy Cotter (joué par Wothington). Néanmoins le livre de Krakauer a été sujet à controverse, notamment contredit sur quelques points par le livre de Anatoli Boukreev (et soutenu par de nombreux alpinistes) dans son livre "The Climb : tragic ambitions on Everest" (1997)...

372128.jpg (160×213)Everest-Bill-A-Walk-In-The-Woods-Robert-Redford-film-review-Allan-Hunter-605888.jpg (590×350)

Et vu le film il semble que les scénaristes se soient également servis du livre de Boukreev, une bonne chose. Dans le même sens, un soin particulier a été fait pour que les décisions de chacun ne soient pas jugées trop vite, dans un sens ou dans l'autre. Le scénario reste assez neutre sur ce point. Une bonne chose également, le spectateur reste seul comme un simple témoin des faits. L'incroyable aventure laisse de toutes façons pantois devant le courage et la folie de ces hommes. Par contre, si les décisions ne peuvent être critiquées en soi, on est plus mitigé sur les caractères de ces alpinistes, tous n'emportent pas notre empathie. Ensuite on aurait aimé moins de pathos (faire interagir la famille, toujours facile et ici parfois un peut tiré en longueur) mais on aurait aimé une immersion beaucoup plus viscérale dans la montagne et l'alpiniste. Il manque un petit quelque chose du lien (et de l'ambition personnelle) de l'alpiniste avec la montagne, ce qui reste assez superficiel. On apprécie que le tournage ait eu lieu à l'Everest même (jusqu'à 4000 mètres environ) même si sur certains plans on a un doute. On reste donc mitigé sur de nombreux points, cependant une telle aventure envoie évidemment des émotions qui nous touche et qui nous fait rêver. C'est déjà beaucoup. Le fait d'avoir un nombre de stars assez importants permet également un petit suspense non négligeable. Préparez vos mouchoirs ! Un drame pas parfait mais une évasion qui vaut le coup. Pour l'anecdote, l'auteur du livre, Jon Krakauer, est également l'auteur du livre "Voyage au bout de la solitude" qui a été adapté par Sean Penn avec "Into The Wild"...

 

Note :             

 

14/20

Commenter cet article

2flicsamiami 26/09/2015 12:57

Un sympathique spectacle alpin comme on en voit peu au cinéma. Dommage que le film, en plus de manquer de force (pas assez viscéral, c'est vrai) et se lover dans du pathos à trois yuan, écarte toute forme de réflèxion sur la passion de l'alpinisme, éludant la question de manière assez honteuse lors de la première heure.

Sinon, l'adresse web de mon blog a changé. Voici la nouvelle : https://poingcritique.wordpress.com/