Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Selenie

Mort de John G. Avildsen

17 Juin 2017, 15:14pm

Publié par Selenie

Aujourd'hui rayon nécrologie nous apprenons la disparition du réalisateur John G. Alidsen ce 16 juin 2017 à l'âge de 81 ans.

MV5BMTI3OTE2Mzc4NF5BMl5BanBnXkFtZTYwMzAwNTU2._V1._SX450_SY295_.jpg (450×295)

Né en 1935 dans la banlieue de Chicago a étudié d'abord à l'école Hotchkiss (une des meilleurs écoles privées des Etats-Unis, classée 5ème par le New-York Times en 2008) avant de partir étudié à l'université de New-York. Il débute avec quelques courts métarges et en tant que assistant réalisateur dans les années 60 et notamment sur "Que vienne la nuit" (1967) de Otto Preminger.

 

Il signe son premier long métrage en solo avec "Turn on to love" (1969) mais c'est avec son troisième film, "Joe" (1970 - ci-dessous) avec la jeune Susan Sarandon et Peter Boyle qu'il se fait remarquer avec une très bonne réception critique.

joe-12.jpg (580×324)

Il tourne deux films passés inaperçu ensuite avant de tourner avec Jack Lemmon le film "Sauvez le Tigre" (1972). Mais sa carrière prend une tournure presque inattendu et salutaire lorsqu'on lui propose de réaliser un film à petit budget d'un acteur-scénariste alors inconnu. Ce sera "Rocky" (1976 - ci-dessous sur le tournage) écrit et joué par un certain Sylvester Stallone.

178543-004-11A6DED4.jpg (550×385)

Le succès critique comme public est énorme, à tel point que le film lui vaut l'Oscar du meilleur réalisateur (ci-dessous) tandis que le film est à jamais entré à la postérité du Septième Art.

 

Malgré tout il ne parvient pas à transformer l'essai et connait plusieurs échecs commerciaux même quand il dirige Marlon Brando dans "La Formule" (1980).

5bb17fb01c7143f0a8abd3df3dcad875.jpg (450×310)

Il rebondit pourtant en signant un futur film culte, "Karaté Kid" (1984 - ci-dessus sur le tournage) dont le succès l'amène à réaliser les suites "Karaté Kid 2 et 3" (1986-1989). 

image-w856.jpg (856×482)

Toujours maudit (ou pas !) ses succès ne sont pas suivis d'effet immédiat et il connait des échecs à la même période, il signe pourtant la comédie dramatique "Lean on me" (1989 - ci-dessus) avec Morgan Freeman dans un de ses premiers vrais premiers rôles.

rocky-5.jpg (500×271)

Il revient pour un succès avec une suite où on ne l'attendait plus puisqu'il réalise "Rocky 5" (1990 - ci-dessus) pour des retrouvailles avec Sylvester Stallone alors devenu une des plus grandes stars mondiales. 

 

Ce sera son dernier succès... Il signe pourtant des films intéressants comme "La Puissance de l'Ange" (1992 - ci-dessous) sur la jeunesse d'un sud-africains dans les années 30. Il réalise ensuite "8 Seconds" (1994) avant de tourner avec Jean-Claude Van Damne un film de vengeance assez basique et primaire "Inferno" (1999) qui sera officiellement son dernier film.

86417980_o.jpg (700×463)

Il disparait alors qu'il était prévu comme réalisateur pour le film "Nate and Al",  un drame avec Richard Dreyfuss.

 

Le cinéaste était connu aussi sous le pseudo de Danny Mulroon.

 

John G. Avildsen était reconnu comme un "solide artisan", soit un technicien sachant faire du bon boulot sans être exceptionnel pour être honnête en témoigne d'ailleurs une filmographie très mitigée qui repose sur deux films "Rocky" et "Karaté Kid".

VH87 Highlight3.ashx (800×450)

Précisons tout de même qu'il était également le monteur de la plupart de ses films.

 

John G. Avildsen est mort ce vendredi 16 juin 2017 à 81 ans des suites d''un cancer du pancréas.

Commenter cet article