Un homme à la hauteur (2016) de Laurent Tirard

par Selenie  -  30 Septembre 2016, 10:29  -  #Critiques de films

Ex-journaliste chez Studio Magazine, Laurent Tirard est devenu depuis réalisateur de films dits populaires avec plus ou moins de réussite. Il est amusant de voir quel cinéaste il est devenu et comment il serait vu par le journaliste de Studio Mag... On lui doit "Mensonges et trahisons et plus si affinités" (2003), "Les vacances du Petit Nicolas" (2014), "Molière" (2007) et "Astérix et Obélix : au service de sa Majesté" (2012). Pas de quoi pavoiser donc avec cette comédie dont l'affiche est à elle seule un bon résumé du film. Il s'agit avant tout d'un remake du film argentin "Corazon de Leon" (2014) de Marcos Carnevale, toujours pas sorti en France (une aubaine pour Tirard). Sur le fond le spitch n'a rien d'extraordianire avec un énième message de tolérance qui, faut bien l'avouer, perd de sa substance à partir du moment où la personne de petite taille est interprétée par un acteur de la carrure de Jean Dujardin.

234297.jpg (531×720)Un-homme-à-la-hauteur-3-1024x576-1.jpg (1024×426)

Le vrai gros bonus du film réside d'ailleurs dans le couple star bankable Jean-Dujardin / Virginie Efira. Si Viriginie Efira a déjà fait ses preuves dans le genre et que Jean Dujardin reste une valeur sûre, il y a pourtant un gros hic. En effet, pour faire passer Jean Dujardin (1m82) pour un personne de 1m36 il a fallu user d'effets spéciaux. En 2017 c'est un système assez simple à mettre en place... Mais pas pour le film de Laurent Tirard semble-t-il puisque c'est tout simplement râté ! A chaque fois que Dujardin apparait on constate que les effets spéciaux de "rapetissage" sont voyants et de très mauvaises qualités. Ajoutez-y les subterfuges plus pour jouer avec les perpectives et on passe notre temps à souffler devant tant de boulot bâclé ! Et pourtant le processus est simple et on peut citer divers film comme le chef d'oeuvre "L'homme qui rétrécit" (1957) de Jack Arnold, les nains de la saga de "La communauté de l'Anneau" (2001-2014) de Peter Jackson mais aussi "L'étrange histoire de Benjamin Button" (2008) de David Fincher et les versions "Les voyages de Gulliver" (1960) de Jack Sher et (2010) de Rob Letterman... Bref c'est assez honteux et scandaleux d'offrir un film aussi peu soigné sur ce point. Visuellement ça nous empêche de vraiment plonger dans l'histoire qui reste au demeurant très classique. Finalement les meilleures scènes sont avec Virginie Efira et son ex joué par l'excellent Cédric Khan (cinéaste qui se fait acteur aussi dans "L'économie d'un couple" de Joachim Lafosse). Dommage car il y a des jolies scènes plutôt inspirées avec des acteurs talentueux et investis. A oublier car tout simplement pas assez sérieux sur un paramètre qui s'avère déterminant de par le choix de l'acteur principal.

 

Note :             

 

09/20

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :