Radin ! (2016) de Fred Cavayé

par Selenie  -  7 Octobre 2016, 14:13  -  #Critiques de films

Le nouveau Dany Boon qui cartonne en salle n'est en fait pas un "réel" film de Dany Boon puisqu'il n'y joue que l'acteur. Ce qu'il fait depuis son dernier film qu'il a écrit et réalisé pour lui, "Supercondriaque" (2014). Non cette fois il a accepté de jouer dans le projet d'un autre, un réalisateur qui mine de rien surprend son monde. En effet, il s'agit d'un film de Fred Cavayé qui est surtout un spécialiste du thriller avec "Pour elle" (2008), "A bout portant" (2010) et "Mea Culpa" (2014) avec malgré tout un interlude "Les Infidèles" (2012). A l'instar de ses confrères Florent Siri et Jean-François Richet qui sont respectivement passés de l'action à la comédie avec "Pension Complète" (2015) et "Un moment d'égarement" (2015). Un homme radin et qui est, par la force des choses, aigro et solitaire, reçoit un jour la visite de sa fille qu'il ne connaissait pas.

Radin-affiche-754x1024.jpg (754×1024)199165.jpg (1280×569)

Le radin est interprété par Dany Boon qui en est pas à sa première expérience puisqu'il l'a déjà été pour le film "La Maison du bonheur" (2005) premier long métrage signé de l'acteur-réalisateur. Sa fille est jouée par Noémie Schmidt déjà vue dans un rôle pas si différent dans "L'étudiante et monsieur Henri" (2015) de Ivan Calbérac tandis que l'amoureuse du radin est jouée par l'excellente Laurence Arné qui a prouvé qu'elle avait les épaules pour un prmeier rôle avec "A coup sûr" (2014) de Delphine Le Vigan. Le rapport entre François Gautier et l'argent donne droit aux meilleures scènes comiques et offrent donc les quelques rires valables du film. Les idées sont bonnes et parfaitement intégrées à l'intrigue "filiale" avec un twist peu inoffensif mais qui enrichit clairement le récit. Néanmoins il est coutumier aujourd'hui que les français ne savent plus faire de comédie pure comme à l'époque de Louis De Funès (radin aussi dans "La Folie des Grandeurs" en 1971 de Gérard Oury et dans "L'Avare" en 1980 de Jean Girault), aujourd'hui il semble qu'il faut toujours ajouter l'émotion tire-larme. Résultat la France ne sait plus faire de comédie mais fait des tonnes de comédies dramatiques, ou douce-amère. "Radin !" est un exemple parmi tant d'autres... Pas mal fichu, plus ou moins divertissant mais à la trame classique où une baisse de régime arrive au moment émotion et remonte un peu ensuite pour une conclusion happy end de convenance. Sans génie, une recette que n'a pas eu de mal à s'approprier Dany Boon tant ce film lui ressemble, il aurait pu même le réaliser.

 

Note :            

 

11/20

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :