Life - origine inconnue (2017) de Daniel Espinosa

par Selenie  -  20 Avril 2017, 07:05  -  #Critiques de films

Si l'idée du film vient officiellement des producteurs David Ellison et Dana Goldberg après l'atterrissage du robot Curiosity en 2012 en provenance de Mars (et en se posant la question de ce qui pourrait arriver si le robot était revenu avec une vie extraterrestre) il est tout aussi assuré et assumé par la production que ce film est avant tout inspiré par le mythique "Alien le huitième passager" (1979) de Ridley Scott... Et ajoutez-y une pincée de "Gravity" (2013) de Alfonso Cuaron... Ces deux producteurs ne sont pas novices en la matière puisqu'ils sont aussi derrière la saga "Star Trek" et celle de "Mission Impossible" ! Une chance pour eux, ils ont pu choisir leur casting en conséquence...

520233.jpg (531×720)

D'abord le choix du réalisateur suédois Daniel Espinosa qui s'est fait une place en très peu de temps avec "Easy Money" (2010), "Sécurité rapprochée" (2012) et "Enfants 44" (2015), il se retrouve à travailler avec sa compatriote Rebecca Ferguson tête d'affiche qui a le vent en poupe grâce justement à "Mission Impossible : Rogue Nation" (2015) de Christopher McQuarrie. De même il est amusant d'apprendre que les deux scénaristes Paul Wernick et Rhett Reese sont ceux qui ont signés "Deadpool" (2016) de Tim Miller, les scénaristes retrouvent donc pour l'occasion l'acteur Ryan Reynolds, Reynolds retrouve donc aussi Espinosa après "Sécurité Rapprochée". Reynolds toujours, qui devait jouer le premier rôle mais qui a dû laisser la place pour un soucis de planning avec le tournage du film "Hitman's Bodyguard" (2017) de Patrick Hugues, produit par le duo Ellison-Goldberg ! Le premier rôle est donc tenu par Jake Gyllenhaal qui fait ici sa première incursion dans un film de pure SF.  Au casting on reconnaît l'excellent acteur japonais Hiroyuki Sanada ("Le Samouraï du Crépuscule" en 2002 Yamada, "Wolverine le combat de l'immortel" en 2013 de James Mangold), la jolie Olga Dihovichnaya (actrice biélorusse révélée par "Portrait au Crépuscule" en 2012 de Angelina Nikonova) et enfin le britannique Ariyon Bakare, de loin le moins connu mais aperçu entre autres dans "Jupiter : le destin de l'univers" (2015) de Wachowski...

capture-2016-11-03-a%CC%80-17.47.00-908x445.jpg (908×445)

Un casting qui a son importance avec des stars bankables et des acteurs aux origines internationales, une équipe technique habituée de la SF et une référence ultime dans le genre avec "Alien" omniprésent. Un pompage complètement assumé et assimilé par Daniel Espinosa qui signe un film de SF solide, efficace et parfaitement huilé. Malgré le recyclage à tous les étages le film demeure particulièrement angoissant avec un atout de taille : l'extraterrestre, le martien, le nouvel alien... Nommé Calvin il est issu des inspirations scientifiques et techniques du docteur Rutherford, consultant qui s'est inspiré de bestioles nommées slime molds, protistes ou amibozoaires, des micro-organismes aux structures unicellulaires uniques et réellement existantes ! Une bestiole parfaitement recréée version horrifique pour les besoins du film. En résumé le gros point faible reste un scénario convenu sans innovation ni créativité mais une mise en scène maitrisée et inspirée, des acteurs talentueux et un martien assez réaliste pour être originaire de la Terre ! 

 

Note :             

14/20

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :