Le Lion (2020) de Ludovic Colbeau-Justin

par Selenie  -  30 Janvier 2020, 08:39  -  #Critiques de films

D'abord Chef Opérateur, notamment sur la comédie "Tout le Monde Debout" (2018) de et avec Franck Dubosc, Ludovic Colbeau-Justin se lance en solo après son film "C'est Tout pour Moi" (2017) co-réalisé avec Nawell Madani. Cette fois il se lance sur une histoire qu'il doit à son scénariste Matt Alexander, où plutôt ses scénaristes. En effet, ce film est aussi le premier où Matt Alexander signe un scénario sous le vrai nom des deux compères qui se cachaient derrière le pseudo, à savoir Alexandre Coquelle et Mathieu Le Nahour, qui ont signé Matt Alexander sur des films comme "Double Zéro" (2004) de Gérard Pirès, "Blueberry : l'Expérience Secrète" (2004) de Jan Kounen, "Pension Complète" (2015) de Florent-Emilio Siri et bien sur "C'est Tout pour Moi"...

A l'insu de son plein gré, un médecin psychiatre fait évader un patient qui affirme être un espion sous couverture pour qu'il l'aide à retrouver sa fiancée kidnappée. Problème : est-il réellement espion ou est-il un fou mytho ?!... Le médecin est interprété par Philippe Katerine "vu dernièrement dans "Notre Dame" (2019) de Valérie Donzelli, l'espion est incarné par Dany Boon vu récemment dans "Le Dindon" (2019) de Jalil Lespert. A leurs côtés des comédiens de moindre envergure, disons plutôt moins connu, d'abord Samuel Jouy vu dans "Un Français" (2015) de Diastème et "Burn Out" (2018) de Yann Gozlan, puis les femmes avec Sophie Verbeeck vue dans "A Trois on y Va" (2015) de Jérôme Bonnell et "Le Collier Rouge" (2018) de Jean Becker, elle retrouve aussi Ludovic Colbeau-Justin après son téléfilm "Piégés" (2018). On peut citer les méconnues Anne Serra aperçue dans "Anti-Gang" (2015) de Benjamin Rocher, puis Carole Brana révélée dans "A l'Aventure" (2009) de Jean-Claude Brisseau et aperçue depuis dans "Carbone" (2017) de Olivier Marchal... Après un prologue qui ne manque pas de panache, on entre dans le film en ayant une pensée pour le film "Tais-Toi" (2003) de Francis Veber. La première bonne chose est qu'on hésite effectivement sur la réelle qualité de Léo Milan dit Le Lion, un coup on pense au mytho, ensuite non peut-être l'est-il ?! Le concept fonctionne plutôt pas mal tout en assumant un burlesque et un côté absurde  qui offre son lot de gags qui nous arrachent quelques rires ou sourires.

Malheureusement, on constate que finalement la bande-annonce (comme trop souvent !) aurait pu suffire car les meilleures scènes y sont déjà d'où un sentiment de frustration. Mais on passe un assez bon moment, notamment en espérant un suspense efficace et un twist qui ferait passé la pilule. Le suspense est pourtant éventé un peu trop vite, tandis que le twist est assez bien vu. Malgré tout on regrettera que Ludovic Colbeau-Justin tombe dans l'écueil habituel d'ajouté une scène larmoyante, instant émotion au pathos mal venu : on veut une comédie à 100 % !!! Dommage car le duo fonctionne très bien, même si Philippe Katerine surjoue parfois. Bon point pour les comédiennes aussi même si elles sont très sous-exploitées. Par contre les indices parsemés dans la construction de l'intrigue reste réussis et enrichissent clairement l'histoire. Loin d'être une super comédie ça reste un défouloir sympathique avec quelques bonnes séquences, trop rarement savoureuses mais pas désagréables comme divertissement familial.

 

Note :              

11/20

 

Pour info bonus, Note de mon fils de 10 ans :

14/20

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :