Décès de Georges Descrières

par Selenie  -  21 Octobre 2013, 09:53  -  #Décès de star - Bio

Le célèbre Arsène Lupin de la série de notre enfance (enfin, il y a longtemps !), Georges Descrières est décédé ce samedi 19 octobre 2013 à l'âge de 83 ans.

 

Né en 1930 à Bordeaux, Georges René Bergé pense à une carrière d'acteur une première fois lors d'une rédaction à l'école sur le thème "Quelle profession aimeriez-vous exercer ?" mais ses parents lui dise de passer son BAC d'abord. La chose faite il est accepter au Conservatoire de Bordeaux où il obtient un 1er Prix de Tragédie et un 2ème de Comédie. Il monte à Paris où le jury (dans lequel est présent l'immense Louis Jouvet) l'admet au Conservatoire où il obtient également deux prix similiares. Dans la même période Jean Mercure lui offre un petit rôle dans "Une nuit de noce" d'après Alexandre Dumas.

 

Lorsd e son passage au Conservatorire il a pour camarades de futures stars comme Belmondo, Jean Rochefort (même date de naissance), Bruno Cremer, Marielle.

 

Son port altier et une bonne tenue en font un aristocrate naturel pour des adaptations souvent littéraires. Si ses premières expériences sont sur les planches il trouve très vite des rôles au cinéma. Marquis dans "Le rouge et le noir" (1954) de Claude Autant-Lara, "Le fils de Caroline Chérie" (1954 - ci-dessous) de Jean Devaivre, justement aristo dans "Les Aristocrates" (1955) de Denys de La Patellière ou comte dans "Le mariage de Figaro" (1959) de Jean Meyer...

http://culturebox.francetvinfo.fr/sites/default/files/styles/asset_in_body/public/assets/images/2013/10/sipa_00577424_000093.jpg?itok=_9fK-yd0

Malgré le cinéma Georges Descrières (du nom de jeune fille de sa mère) est un acteur de théâtre qu'il ne quittera jamais... D'autant plus qu'il entre à la Comédie Française en 1958 (et qu'il quittera en 1985). Par la même occasion il sera une tête d'affiche de la célèbre émission télé "Au théâtre ce soir".

 

Son physique le plonge souvent dans les films en costumes... Le dyptique des "Trois Mousquetaires" il est Athos dans "Les Ferrets de la Reine" et "La vengeance de Milady" (1961) de Bernard Borderie... Il retourne sur scènes et délaise le cinéma quelques années avant de revenri dans un film américain aux côtés de Audrey Hepburn et Albert Finney dans "Voyage à deux" (1967) de Stanley Donen et croise Fernandel dans "L'homme à la Buick" (1968) de Gilles Grangier.

Le début des années 70 sera un tournant décisif, s'il a déjà tourné pour la télévision le succès et la reconnaissance arrivent enfin avec "Arsène Lupin" (1971-1973). En seulement 2 saisons (photos ci-dessus et ci-dessous) Georges Descrières devient une star. En s'invitant dans les familles il entre dans la postérité du petit écran. La série sera mutli rediffusé pendant deux décennies.

Sa carrière sera définitivement et essentiellement théâtral après la fin de la série. De la télévision également... Au cinéma dans les rares films qui suivront on peut citer "Dis-moi que tu m'aimes" (1974) de Michel Boisrond, "Attention les yeux !" (1976) de Gérard Pirès ou "Mon curé chez les nudistes" (1982) de Robert Thomas.

 

Il fut marié à la comédienne Geneviève Brunet et sa fille, Sylvia Bergé est elle-même pensionnaire à la Comédie Française.

http://images.20minutes.fr/img/home/front-34-short-image-1239101.jpeg?d4ad5fb9e1b9110b415eae7603112b8a

Si sa carrière au cinéma reste peu étoffée il reste l'ancien doyen de la Comédie Française et l'éternel Arsène Lupin, le gentlman cambrioleur de Maurice Leblanc.

 

Georges Descrières est mort des suites d'un cancer ce 19 octobre dernier à l'âge de 83 ans dans sa maison à Cannes.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Herve Zarka 21/10/2013 16:23

C'est un grand artiste du cinéma Français. Qu'il repose en paix.