Jack le chasseur de géants (2013) de Bryan Singer

par Selenie  -  29 Mars 2013, 17:34  -  #Critiques de films

Après Alice et Oz voilà une autre adaptation de conte célèbre avec "Jack le chasseur de géants" par un autre grand réalisateur (celui de "Usual Suspects", "X-Men" et "Walkyrie"), Bryan Singer qui travaille avec son scénariste habituel Christopher McQuarrie (son scénariste depuis 1993 et réalisateur de "Mission Impossible 5" et "Jack Reacher").

Emmené par Nicholas Hoult, nouveau chouchou de Hollywood (vu dans "A single man", "X-Men le commencement" de Singer et dernièrement dans "Warm Bodies") ce film est un poil moins ambitieux que les deux films pré-cités mais assume le côté divertissement et au final offre un film beaucoup mieux réussi.Cohérent, rythmé avec des rebondissements réguliers...

Jack le chasseur de géantsJack le chasseur de géants : photo Eleanor Tomlinson, Ewan McGregor, Nicholas Hoult

Malgré un scénario calibré le film ne se perd jamais en route, si bien construit qu'on se laisse embarqué sans problème. Le mélange des effets spéciaux est particulièrement bon ; le haricot et la maison ont, par exemple, réellement été conçu de toute pièce tandis que les géants ont été créé en Motion Capture (de véritables acteurs derrière avec des capteurs). Quelques costumes n'évitent malheureusement pas un certain kitsh (armure en or du roi) qui contrastent beaucoup trop avec les autres. Quelques petits détails détonnent, comme le pont-levis en bois hyper solide où le haricot qui change de place juste avant l'assaut final. En prime un casting hétéroclyte avec Ewan McGregor étonnant et une princesse charmante et aventurière. Dans le genre ce conte est un bonheur. Les grands enfants seront ravis mais attention aux plus jeunes 2-3 scènes risquent de marquer par leur violence. Un divertissement populaire qui offre ce qu'on lui demande et de très belle façon.

 

Note :            

14/20

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Mr Vladdy 01/04/2013 00:30

Un film sympathique malgré quelques maladresses visuelles. A l'inverse du "monde fantastique d'oz", ce film prouve qu'on peut être enfantin et cabotiné mais divertir malgré tout (au point en tout
cas que je lui pardonne ses approximation visuel ^^ )

robin 29/03/2013 21:05

malgré ta bonne note je ne suis toujours pas convaincu !