Décès de James Garner

par Selenie  -  21 Juillet 2014, 11:23  -  #Décès de star - Bio

Un énième acteur de l'âge d'or s'en est allé... James Garner est décédé ce 19 juillet 2014 à l'âge de 86 ans.

http://trivia.ellenthorp.com/wp-content/uploads/2011/10/James-Garner-3.jpghttp://az97591.vo.msecnd.net/blob-prod/2004_JamesGarnerclose.jpg

Né en 1928 James Baumgarner perd sa mère à seulement 4 ans. Un malheur n'arrivant jamais seul, lui et ses deux frères subissent les sévices de leur belle-mère ce qui ménera à la dissloution du mariage. A 16 ans James Baumgarner s'engage dans la marine marchande avant de comprendre qu'il doit changer d'orientation car il souffre fortement du mal de mer !

 

Il rejoint son père en Californie et se fait remarquer pour son physique pour devenir mannequin. Le milieu du mannequinat et le travail à Hollywood ne lui convient pas et décide de repartir dans sa ville natale en Oklahoma. Il repnred ses études mais abandonne rapidement pour s'engager dans la Garde Nationale. Malheureusement, après une grave blessure au genou et est démobilisé. Ce qui ne l'empêche pas de rejoindre l'armée (?!) en 1949 et de partir en Corée où il est blessé à deux reprises.

 

Après la guerre (1953), un vieil ami d'école, le producteur Paul Gregory lui propose un rôle dans une pièce à Broadway avec Henry Fonda en tête d'affiche dans "The Caine Mutiny Court Martial". Cette expérience lui mets les pieds à l'étrier et part ensuite à Los Angeles. Il signe un contrat avec la Warner et lui offre un premier petit rôle dans "The Girl he left behind" (1956) de David Butler. C'est sur ce film que son change pour Garner, une modification due à la Warner qui ne demanda pas l'avis de l'interessé avant de l'apposer à l'affiche.

http://www.independent.co.uk/incoming/article9617515.ece/alternates/w460/garner3.jpg

Cette même année 1986 il fait la rencontre de Loïs Clark, qu'il épouse seulement 14 jours après. C'est après la naissance de leur fille Greta que l'acteur changera officiellement son nom pour Garner. Une page se tourner, avec l'amour vient l'ascencion dans sa carrière...

http://doctorretro.typepad.com/.a/6a00e54f9bc55f883400e55401eb0c8834-320wihttp://img2-3.timeinc.net/ew/dynamic/imgs/071109/garner_l.jpg

On le voit dans les films "Je reviens de l'enfer" (1956) de Mervyn LeRoy, "Sayonara" (1957) de Joshua Logan, "Bombardier B-52" (1957) de Gordon Douglas... Mais il gagne en popularité lorsqu'il obtient le rôle titre dans la série western télévisée "Maverick" (1957-1962), avec 5 saisons et 60 épisodes dans la peau d'un cow-boy qui use plus de son charme et de son intelligence plutôt que de son arme il atteint une vraie reconnissance avec en prime un Golden Globe (1957) et un Emmy Award (1958).

 

Il ne quittera jamais plus le petit écran, apparaissant souvent et régulièrement dans des séries ou des téléfilms. La popularité de la série lui ouvre plus facilement les portes du grand écran et ses roles deviennent de plus en plus importants.

http://nono.hautetfort.com/media/02/01/4270919716.jpg

Il apparait dans "La Rumeur" (1961 - ci-dessus) de Wylliam Wyller où il a pour partenaires Audrey Hepburn et Shirley MacLaine. On le voit dans la comédie "Garçonnière pour quatre" (1962) de Michael Gordon avec Kim Novak avant d'entrer dans la grande équipe du chef d'oeuvre "La Grande Evasion" (1963 - ci-dessous) de John Sturges au sein d'un des plus beaux casting du cinéma.

http://fr.web.img3.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/64/73/99/18919603.jpghttp://fr.web.img2.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/64/73/99/18919620.jpg

Il enchaine avec un de ses meilleurs rôles dans la comédie "Les jeux de l'amour et de la guerre" (1964 - ci-dessous) de Arthur Hiller. James Garner apparait dans tous les genres et alterne entre comédies, policier et western de "36 heures" (1965) de George Seaton à "La Valse des truands" (1969) de Paul Bogart en passant par "La Bataille de la vallée du diable" (1966) de Ralph Nelson et "Sept secondes en enfer" (1967) de John Sturges.

http://p0.storage.canalblog.com/08/23/110219/80779937_o.png

Entre temps il tourne dans "Grand Prix" (1966 - ci-dessous) de John Frankheimer, sur le tournage duquel il va se passionner pour les sports automobiles à l'instar de son ami Steve McQueen qu'il a connu sur "La Grande Evasion"...

http://1.bp.blogspot.com/-NgeQEyDGjZ8/T_CO_-VGXZI/AAAAAAAB_wA/FFXCI5k1oTE/s1600/gp28.JPG

Après quelques échecs avec les studios Disney au début des années 70 (dont "Un petit indien" en 73 avec une très jeune Jodie Foster !) il se retourne vers la télévision. James Garner fait alors un break sur grand écran tandis qu'il joue un premier rôle dans une autre série, policière cette fois, "Deux cents dollrs plus les frais" (1974-1980).

http://fr.web.img2.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/65/56/78/18885517.jpg

Il revient au cinéma pour le réalisateur Robert Altman avec "HealtH" (1979) avant d'enchainer avec un petit film d'horreur "Fanatique" (1981) de Ed Bianchi avec Lauren Bacall avant de jouer dans le magnifique "Victor, Victoria" (1982 - ci-dessus) de Blake Edwards dans lequel il retrouve Julie Andrews 18 ans après "Les Jeux de l'amoiur et du hasard".

http://cdn-premiere.ladmedia.fr/var/premiere/storage/images/cinema/photos-film/photos-acteur/images/meurtre-a-hollywood-sunset-198810/24971344-1-fre-FR/MEURTRE-A-HOLLYWOOD-SUNSET-1988_portrait_w858.jpg

Il est nommé à l'Oscar du meilleur acteur pour son rôle dans "Murphy's Romance" (1985) de Martin Ritt avant de retrouver Blake Edwards pour "Meurtres à Hollywood" (1988 - ci-dessus) avec Bruce Willis comme partenaire.

http://db2.stb.s-msn.com/i/C8/EABB59C238F38843558FBBD93D74E.jpg

Il tourne toujours beaucoup mais sans la notoriété d'autrefois. On se rappelle encore un plus de lui avec l'adaptation cinéma de la série qui l'a fait connaitre. "Maverick" (1994 - ci-dessus) de Richard Donner dans lequel il joue le père du héros qui est lui repris par Mel Gibson. Il retrouve par la même occasion James Coburn et Jodie Foster plus de 20 ans après avoir déjà joué ensemble. Le succès est au rendez-vous.

http://dejareviewer.files.wordpress.com/2014/03/grab-a-nice-bottle-of-ensure.jpg

Par la suite il touchera à tout... Il est astronaute retraité dans "Space Cow-Boys" (2000 - ci-dessus) avec Clint Eastwood, Tommy Lee Jones et Donald Sutherland. Il est une voix dans le film d'animation Disney "L'Atlantide l'empire perdu" (2001), il est le Ryan Gosling vieux dans "N'oublie jamais" (2004) de Nick Cassavetes...

http://www.westernmovies.fr/profil/img/71.jpghttp://veja.abril.com.br/blog/temporadas/files/2011/11/jamesgarner.jpg

James Garner aura eu une carrière riche de diversité et d'expériences avec quelques rôles mémorables et quelques chefs d'oeuvres. Un acteur charmant qui reste sans doute trop méconnu aujourd'hui. R.I.P.