Décès de Lauren Bacall

par Selenie  -  13 Août 2014, 09:01  -  #Décès de star - Bio

L'hécatombe... Après Menahem Golan et Robin Williams nous apprenons la mort de l'actrice Lauren Bacall, surnommée "The Look" et une des dernières grandes stars de l'Age d'Or de Hollywood.

http://arcus.a.r.pic.centerblog.net/o/80467346.jpg

Né en 1924 à New-York Betty Joan Perske est la fille unique d'un immigra,nt juif roumano-polonais. Ses parents divorcent lorsqu'elle a 5 ans et sera élevée par sa mère qui la pousse à prendre des cours de danse et de comédie. Elle étudie à l'American Academy of Dramatic Arts à partir de 1939 mais qu'elle doit arrêter faute de moyens financiers. Après un petit job d'ouvreuse elle connait une expérience de mannequin qui l'amène à quelques apparitions à Broadway et surtout elle fait la couverture du magazine Harper's Bazaar. Cest grâce à cette photo que la femme du réalisateur Howard Hawks la remarque. Cette dernière voit en cette jeune femme la possibilité pour son mari de "créer" sa star.

http://a51.idata.over-blog.com/500x393/4/44/44/16/Le-port-de-l-angoisse/Le-port-de-l-angoisse-2.jpg

Le célèbre réalisateur lui propose donc le rôle de la femme fatale pour "Le Port de l'Angoisse" (1944 - ci-dessus), une adaptation du roman de Ernest Hemingway avec la star Humphrey Bogart. Ce film est un énorme succès et marque sa carrière d'une pierre blanche. En effet si Bogart n'était pas des plus enthousiaste sur le choix de la jeune Lauren Bacall (elle a 19 ans et lui 45, ci-dessous dans le film) il en tombe amoureux. Ils se marient en 1945 pour une relation qui reste une des plus mythiques de Hollywood. C'est également lors de ce tournage qu'on lui attribue le surnom de "The Look", provenant de son appréhension de la caméra elle baissait la tête en relevant les yeux... L'histoire d'amour entre Bogart et elle apporte sans aucun doute beaucoup aussi pour la célèbre réplique (34ème meilleure réplique au top 100 des plus mémorables de l'AFI) "Si vous avez besoin de moi, vous n'avez qu'à siffler. Vous savez siffler, Steve ? Vous rapprochez vos lèvres comme ça et vous soufflez !"...

http://fr.web.img6.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/35/34/82/18385583.jpg

Lauren Bacall, alias "The Look" devient du jour au lendemain une star. Le nabab Jack Warner la fait jouer un petit rôle dans "Agent Secret" (1944) de Herman Shumlin où elle doit prendre un accent angalis qui, de son propre aveu, n'était pas des plus probants. elle enchaine enchaine ensuite les films noirs avec Humphrey Bogart avec le chef d'oeuvre "Le Grand Sommeil" (1946 - ci-dessous) de Howard Hawks, "Les passagers de la nuit" (1947) de Delmer Daves et "Key Largo" (1948) de John Huston... Trois grands films du film noir qui finissent d'asseoir définitivement la statut de star à part entière de l'actrice.

http://fr.web.img5.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/pictures/14/04/21/13/30/109595.jpg

Néanmoins, si le public l'aime une partie de la presse professionnelle critique son incapacité à varier ses rôles. Elle accepte alors des rôles plus difficiles avec d'autres stars.

http://p1.storage.canalblog.com/14/12/415672/26275469_p.jpg

Elle tourne pour Michael Curtiz dans "Le roi du tabac" (1950) avec Gary Cooper et surtout dans l'excellent "La Femme aux chimères" (1950 - ci-dessous) avec Kirk Douglas.

 

Elle change une nouvelle fois de genre et se tente à jouer dans la comédie "Comment épouser un millionnaire" (1953 - ci-dessous) de Jean Negulesco où elle joue aux côtés des vamps Betty Grable et de Marylin Monroe. Elle retrouve le réalisateur pour "Les femmes mènent le monde" (1954).

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/6/6a/Marilyn_Monroe,_Betty_Grable_and_Lauren_Bacall_in_How_to_Marry_a_Millionaire_trailer.jpg

Elle commenece à accepter quelques téléfilms (1955-1956) avant de tourner avec John Wayne dans "L'Allée sanglante" (1955) de William A. Wellman avant de tourner "Ecrit sur du vent" (1956) de Douglas Sirk suivi de deux films avec Vincente Minnelli dont "La Toile d'Araignée" (1955) avec Richard Widmark et "La Femme Modèle" (1957 - ci-dessous) avec Gregory Peck.

http://cineday.orange.fr/images/film/origin/2014/03/04/lauren-bacall-gregory-peck-la-femme-modele_5284886dd31cd.jpg

Lors de ce dernier tournage elle doit affronter la mort de son époux Humphrey Bogart (1957) qui l'affecte profondément. Elle revient seulement deux après dans le fiklm d'aventure exotique "Aux Frontières des Indes" (1959) de Jack Lee Thompson. Mais l'envie est moindre et elle décide de se faire plus discrète et joue au théâtre.

 

Elle rencontre et épouse l'acteur Jason Robards en 1961 avant de divorver en 1969.

 

Elle fait son retour sur grand écran dans la comédie "Une Vierge sur canapé" (1964) de Richard Quine avec Natalie Wood et Tony Curtis. Elle tourne de moins en moins mais toujours en changeant régulièrement de registre. Elle tourne dans "Détective Privée" (1966 - ci-dessous) de Jack Smight avec Paul Newman.

http://a405.idata.over-blog.com/515x215/3/02/86/35/harper-4.jpg

Elle refait un retour en arrière et s'absente des plateaux cinéma pendant plusieurs années. Elle joue au théâtre avec succès et tourne également pour la télévision.

 

Elle revient au cinéma dans une distribution internationale pour une adaptation de luxe d'un roman de Agatha Christie "Le Crime de l'Orient-Express" (1974) de Sidney Lumet avant de retouver John Wayne dans le western d'adieu "Le Dernier des Géants" (1976 - ci-dessous) de Don Siegel. Elle la voit dans "HealH" (1979) de Robert Altman.

http://www.avoir-alire.com/IMG/jpg/le_dernier_des_geants_photo_1.jpg

Elle tourne de moins en moins et favorise le théâtre dans les années 80 mais citons le film "Rendez-vous avec la mort" (1989) de Michael Winner, une autre adaptation de Agatha Christie.

 

Elle joue dans le chef d'oeuvre adapté de Stephen King "Misery" (1990). Elle retrouve Robert Altman pour le film choral "Prêt-à-Porter" (1994). Elle joue dans "Leçons de séduction" (1996 - ci-dessous) de Barbara Streisand pour lequel elle obtient une nomiantion à l'Oscar et gagne un Golden Globe avant que la France lui décerne un César d'Honneur (1996).

http://cineday.orange.fr/images/film/origin/2013/11/14/lauren-bacall-et-jeff-bridges-lecons-de-seduction_52840a677e1cd.jpg

Malheureusement elle accepte de jouer dans le navet "Le jour et la Nuit" (1996) de Bernard-Henri Levy mais heureusement il semble que l'actrice ait retrouvé le goût de tourner.

 

Elle joue les témoins souvenirs dans quelques documentaires sur Howard Hawks, Gregory Peck ou Marylin Monroe (1997-1999-2012).

 

Elle joue dans le chef d'oeuvre "Dogville" (2003 - ci-dessous) de Lars Von Trier avec Nicole Kidman et sa suite "Manderlay" (2004). Elle retrouve Nicole Kidman dans "Birth" (2004) de Jonathan Glazer.

http://www.cinegare.fr/blog/wp-content/images_2011/2011-02-01_3.jpg

Elle est la voix de la sorcière dans le film d'animation "Le Château Ambulant" (2004) de Hayao Myiazaki qui reste son dernier grand film. Pour son dernier "vrai" rôlen on peut citer "The Walker" (2007) de Paul Schrader.

http://assets.nydailynews.com/polopoly_fs/1.417146!/img/httpImage/image.jpg_gen/derivatives/landscape_635/alg-award-lauren-bacall-jpg.jpg

Lauren Bacall a écrit deux autobiographies, "Lauren Bacall : by Myself" (1978) et "Now" (1994). Elle a reçu un Oscar d'Honneur en 2009.

 

Lauren Bacall a eu deux enfants avec Humphrey Bogart (dont le producteur Stephen Bogart) et elle a eu un fils avec Jason Robards.

 

Pour l'anecdote elle est la cousine de Shimon Peres (né Perski), président d'Israël.

http://smokethorn.files.wordpress.com/2010/11/lauren-bacall-399613.jpg

Lauren Bacall, "The Look", a quitté ce monde ce mardi 12 août 2014 à l'âge de 89 ans d'un accident cardio-vasculaire massif. Elle restait une des dernières légendes de l'Age d'Or.

ideyvonne 14/08/2014 18:42

Je trouve très dommage qu'elle ne fut récompensée que d'un Oscar et pour un second rôle encore... Le César et l'Oscar d'honneur ont été là pour rattrapper cet oubli impardonnable pour une si grande actrice