Watchmen : les Gardiens (2009) de Zack Snyder

par Selenie  -  30 Décembre 2014, 10:47  -  #Critiques de films

Après deux gros coups de suite avec "L'armée des morts" (2004) et surtout "300" (2006) Zack Snyder se lance dans une adaptation aussi casse-gueule qu'ambitieuse avec le Comics "Watchmen" (1986-1987) de Alan Moore au texte et Dave Gibbons au dessin. Ce Comic est considéré comme le chef d'oeuvre ultime des comic-books, une oeuvre extrêmement dense et intelligente qui est aussi l'unique roman graphique à avoir été classé par le Time parmi le TOP 100 des meilleurs romans en langue anglaise depuis 1923 !... Outre les qualités évidentes du graphisme et du texte on y décèle tout aussi clairement une idée très sombre et pessimiste de notre monde, instaurant un malaise palpable qui renvoie à la Guerre Froide mais est aussi une sorte d'avertissement de ce que le futur nous réserve. Le duo Gibbons-Moore a signé des comics connus comme "From Hell", "La Ligue des Gentlemen Extraodinaires" et "V pour Vendetta" avec des adaptations ciné plus ou moins réussies ; comme les précédents Alan Moore n'a pas participé au film à contrario de Dave Gibbons qui est notamment l'auteur de l'affiche teaser...

18972155.jpg (434×350)

Le prologue et le générique sont d'une beauté à couper le souffle et nous plonge dans un monde de super-héros des années 50, en nous montrant la décadence du monde, parallèle avec le déclin des super-héros, un jour aimé l'autre jour haïs. Quasi tous ces super-héros n'ont pas de super-pouvoir en tant que tels, leur force physique et leur aptitude naturel au combat étant leur seul puissance à l'instar d'un Batman. Le seul à être au-dessus du lot est Dr Manhattan (qui se garde à lui seul quasi tout le budget effets spéciaux !), l'équivalent de Dieu avec sa toute puissance mais aussi avec son inhumanité latente. Les personnages sont tous très bien écrits, entre charisme et sensualité avec une part importante de faiblesses et/ou de vices. Le Comédien et Rorchach sont particulièrement impressionnant d'intensité et de présence, chapeau à Jeffrey Dean Morgan et Jackie Earle Haley.

watchmen_les_gardiens_critique_zack_snyder_wallpaper.jpg (1920×1080)

Le début est très prometteur au niveau forme esthétique et on ne sera pas déçu. Hyper fidèle à l'oeuvre originel on soin particulier a été apporté aux décors et aux costumes avec un travail discret mais bien là sur l'évolution chronologique ; Chapeau au travail du chef costumier Michael Wilkinson et Zack Snyder. Par exemple Dan-Le Hibou perd sa timidité dès qu'il enfile son costume, une différence entre jour et nuit est aussi important. Une BO omniprésente et judicieusement intégrée avec la célèbre charge des Walkyrie au Viêtnam en apogée : à noter que ce n'est pas un clin d'oeil à "Apocalypse Now" puisque dans le roman, le premier Hibou Hollis Mason évoque un souvenir d'enfance où il dit que le célèbre chevauchée de Wagner n'est "rien de plus triste au monde"... Pour la suite le réalisateur osera encore de nouvelles expériences avec "Le Royaume de Ga'Hoole" (2010), "Sucker Punch" (2011), "Man of Steel" (2013)... Plus discutables sans doute mais il reste un réalisateur passionnant et audacieux. "The Watchmen - les Gardiens" est fascinant, complexe mais complètement fluide avec en bonus une pointe d'humour noir, c'est violent et décadent, loin des canons du genre avec en prime une qualité visuelle sublime. Zack Snyder signe ni plus ni moins que l'un des meilleurs films de super-héros du cinéma.

 

Note :             

 

18/20

Princécranoir 31/12/2014 07:41

Magnifique adaptation en effet, d'autant que le pari était risqué tant le matériau de base est riche. J'ai d'ailleurs prévu de me le repasser bientôt. Par contre, Gibbons, s'il a bien été consulté pour ce film (contrairement au sauvage Moore qui a toujours dénoncé les adaptations faites de ses oeuvres), n'a pas collaboré avec l'écrivain sur "V", ni sur "from hell", ni sur "La Ligue des Gentlemen extraordinaires".

selenie 31/12/2014 16:27

oui Gibbons n'a pas travaillé sur les autres films... Pourquoi c'est pas clair ?! Je dis juste que Moore n'y a pas travaillé comme à son habitude alors que Gibbons a accepté...