The Smell of Us (2015) de Larry Clark

par Selenie  -  16 Janvier 2015, 07:45  -  #Critiques de films

Après son denrier film direct-to-DVD "Mafia Girl" (2012) financer en Crowfunding le réalisateur sulfureux Larry Clark a fait appel au même système pour finaliser le budget de ce film-ci. "The smell of Us" a la particularité d'être une production 100% française, avec un casting français choisit comme à son habitude chez les amateurs et/ou dans le rue et le scénario est l'oeuvre du "poète" Mathieu Landais alias S.C.R.I.B.E... Larry Clark eut envie de tourner à Paris après une rétropsective en 2010 de son oeuvre au Musée d'Art Moderne , ce fut l'occasion pour le cinéaste de découvrir l'univers du parvis du Palais de Tokyo...

118812.jpg (160×237)053074.jpg (1600×860)

Malheureusement le retour ens alles du cinéaste n'est qu'un film hideux qui prouve surtout qu'avec l'âge Larry Clark devient de plus en plus graveleux et sans rien à dire. A l'instar de Gregg Araki (de moindre mesure) on a surtout l'impression que l'âge aidant il devient un vieux grabataire voyeur qui use de sa position pour explorer ses propres fantasmes. Ce n'est même pas pour choquer ou faire de la simple provoc, tout y est gratuit et sans aucun but. Le film c'est 1h30 sans ligne directrice probante (on en décèle une, mais juste effleurer et non traiter à fond, simple prétexte), juste des sortes de mini courts métrages montés les uns à la suite des autres, allant d'une fille qui urine en gros plan (et je ne parle pas du visage !) à des baises plus ou moins intéressantes en passant par des trips divers et variés, des grattages de couilles réguliers, le tout noyé dans des dialogues encore moins recherchées et sans inspiration... Les jeunes acteurs ne sont pas tous très bons, voir mauvais à l'exception de 2 ou 3 dontla seule felle de la bande. Larry Clark a déclaré sur ce dernier : "son film le plus important car il est la somme de tous les autres"... On en déduira que c'est le dernier... Espérons ! Et pourtant Larry Clark a du talent (avait !), on se rappelera que ses meilleurs films restent ses trois premiers avec "Kids" (1995), "Another day in Paradise" (1998) et "Bully" (2001)... C'était il y a longtemps... 

 

Note :              

 

04/20