The Signal (2015) de William Eubank

par Selenie  -  28 Février 2015, 07:59  -  #Critiques de films

Un film en Direct-to-DVD pourtant présenté au Festival de Sundance 2014 et avec un casting non dénué de talent, outre Laurance Fishburne les fans de la série "Bates Motel" reconnaitront Olivia Cooke, d'autres reconnaitront Brenton Thwaites vu dans le mauvais "The Giver" (2014) et dans "Maléfique" (2014) en tant que prince Philippe... Signé William Eubank ce film de SF est son second long métrage après un premier film de SF resté assez confidentiel "Space Time : l'ultime odyssée" (2011) sur lequel il officiait en tant que directeur photo-scénariste-réalisateur. Pour ce second film il est également scéanriste-réalisateur. Cette fois il s'intéresse au mythe de la zone 51, déjà maintes fois source d'inspiration notamment et surtout pour la télé comme les séries "X-Files" (1993-2002) et "Roswell" (1999-2002).

148260.jpg (160×226)097020.jpg (4200×2800)

On suit donc trois étudiants en informatiques qui décident de suivre un signal qui les mènent dans une sorte de désert avant de se réveiller dans un complexe particulier où il semble être soumis à des expériences... William Eubank se sert  du mythe existant sur cette célèbre zone pour émettre une sorte de nouvelle hypothèse. Mais sion réfléchit un peu le film peut se lire de deux façon différentes , soit les extra-terrestres sont déjà parmi nous entre conspiration et secret défense, soit le récit est en trompe-l'oeil et il s'agit d'un nouveau jeu vidéo entre gamers hyper connectés... Bref le film est assez dense et bien construit pour combler les cerveaux avides de casse-tête. Mais sans prise de tête, il s'agit d'un récit assez prenant, voir franchement intéressant. La force du film est de ne pas jouer la carte SF habituel mais bien plus de nous plonger dans un thriller neuro-cérébral. En prime un final qui laisse ouvert les perspective du pourquoi et du comment. Juste un bémol sur les flash-backs "sportifs" qui n'apportent strictement rien. En tous cas une bonne surprise, à conseiller aux amateurs de SF qui sortent un peu des sentiers battus.

 

Note :                 

 

14/20