La Rage au Ventre (2015) de Antoine Fuqua

par Selenie  -  23 Juillet 2015, 16:26  -  #Critiques de films

Enième film de boxe qui n'étonne pas vraiment, la boxe est le sport cinématographique par excellence qui a souvent offert de grands films, citons pêle-mêle "Le Champion", "Gentleman Jim", "Nous avons gagné ce soir", "Plus dure sera la chute", "Le bagarreur", "La dernière chance", "Rocky", "Raging Bull", "The Boxer", "Girlfight", "Ali", "Million Dollar baby", "Fighter"... Et il y en aura d'autres car la force de la boxe est de réunir toutes les dramaturgies possibles sur le ring comme en coulisses. Comme tous les 4-5 ans voilà donc le film de boxe du moment avec aux commandes le réalisateur des excellents "Training Day" (2001) et "L'Elite de Brooklyn" (2009) et des beaucoup moins bons "Les Larmes du Soleil" (2003) et "Le Roi Arthur" (2004)... En espérant qu'il réussira le remake du cultissime "Les 7 Mercenaires" !... En tous cas il s'est adjoint comme scénariste Kurt Sutter, premier scénario pour le producteur/acteur qui s'est fait connaître pour les séries TV "Sons of Anarchy" et surtout "The Shield".

187486.jpg (1080×1600)119528.jpg (1600×868)

Pas de film de boxe sans boxeur, et on ne pourra pas être déçu par le choix puisque c'est le magnifique jake Gyllenhaal qui s'y colle, qui après avoir maigri pour "Night Call" (2014) de Dan Gilroy s'est vu prendre plusieurs kilos de muscles et plusieurs mois d'entrainement intensif pour devenir le champion du monde en titre de boxe en poids mi-lourd. La boxe est depuis toujours le sport le plus cinégénique et ce film le prouve une fois de plus avec des combats pleins de rage et de violence. Le contexte tragique est bien là avec les parasites de tous poils qui vivotent autour. Malheureusement le film parait parfois un peu long. La faute à un film coupé en deux actes, la chute et le retour. La première partie est beaucoup trop longue, comme souvent le réalisateur n'a pas su s'arrêter au juste milieu. Pour comprendre la détresse du "héros" on navait besoin ni de tant ni de temps ; plus de la moitié du film pour tomber plus bas que terre et bien nous faire apitoyer en sachant qu'en plus on connaît la fin ! Sinon ça reste un bon film, prenant et tragique, parfois intense mais sans réelle surprise. Gyllenhaal impressionne (une fois de plus) mais finalement il n'atteint pas le niveau de la plupart des films cités plus haut. Un bon moment à défaut d'être parfait. La faute à une première partie un peu lourde. Pour l'anecdote le titre original est "Southpaw" qui signifie "Gaucher"...

 

Note :           

 

14/20