Batman V Superman : l'aube de la Justice (2016) de Zack Snyder

par Selenie  -  23 Mars 2016, 18:38  -  #Critiques de films

Après la belle réussite du reboot de Superman avec "Man of Steel" (2013) le réalisateur Zack Snyder prend en charge la filmo DC Comics comme a pu le faire auparavant Marvel. Donc voici le retour de l'homme de fer qui va cette fois faire face à l'autre superhéros, l'homme chauve-souris le dénommé Batman. Bref deux reboot pour le prix d'un et la lancée d'une phase fatidique pour les futurs "Justice League" prévus pour les années 2017 et 2019. DC Comics rattraperait-il son concurrent Marvel ?! Depuis son remake "L'Armée des morts" (2004) le réalisateur Zack Snyder a pu se faire la main sur plusieurs genres avec le peplum graphique "300" (2006), les superhéros 1ère génération pour son chef d'oeuvre "Watchmen" (2009), même l'animation avec "Le royaume de Ga'Hoole" (2010) et l'OFNI féministe "Sucker Punch" (2011)... Avec le soutien (surtout moral) de Christopher Nolan, le réalisateur s'impose donc dans un univers où il est évidemment attendu au tournant. Vu "Man of Steel" et les premières images on avait de quoi saliver. Dans l'équipe on retrouve quelques noms solides dont le chef-costumier Michael Wilkinson, fidèle à Snyder, et le chef décorateur Patrick Tatopoulos (frenchy) spécialiste des effets spéciaux déjà vu à l'oeuvre sur des films comme "Stargate", "Pitch Black" et "I Robot". Au scénario on trouve Chris Terrio qui est aussi auteur d'un certain "Argo" (2012) d'un certain Ben Affleck, ainsi que David S. Goyer qui a l'avantage d'avoir été à l'oeuvre des "Dark Knight" (2008-2012) de Christopher Nolan et sur "Man of Steel"...

232521.jpg (503×720)batmobile_batman-v-superman-laube-de-la-justice_le-blog-de-cheeky.jpg (640×360)

Bref une équipe cohérente et expérimentée à laquelle se greffe un casting riche qui a fait couler beaucoup d'encre, surtout en ce qui concerne l'homme chauve-souris. On se souvient de la pétition contre l'acteur Ben Affleck afin qu'il ne soit pas choisi pour incarner Batman... Et bien disons-le tout de suite, Ben Affleck est impeccable, pour ne pas dire impressionnant et permet à Batman de s'imposer devant Superman au niveau charisme. Un choix qui s'avère donc parfaitement judicieux vis à vis du personnage d'un Batman vieillissant mais prêt à être leader. Henry Cavill est un très bon Superman, mais avouons que ce superhéros ne laisse pas beaucoup de place au jeu. Jesse Eisenberg est un excellent Lex Luthor même s'il cabotine un peu trop. Toujours un plaisir de voir la charmante Amy Adams ici dans le rôle de Loïs Lane et un personnage étoffé, ce qui est assez désarmant vis à vis du personnage clef Wonder Woman. En effet, cette dernière incarnée et imposée avec classe par l'israélienne Gal Gadot est malheuresuement le parent pauvre du script, régulièrement là mais sans avoir une importance capitale, on aurait aimé un rôle plus central comparé à Loïs "normale" Lane. Diane Lane qui joue Martha Kent apparait peu mais offre une performance remarquée et le flegme de Jeremy Irons est idéal dans le rôle d'Alfred, même si l'excellent Michael Caine était plus âgé pour un Batman plus jeune (?! logique ?!). Un joli casting avec des caméos importants qui sont comme des petits cadeaux surprises bien qu'il y manque sans doute l'uppercut culte (!). Un beau travail sur les costumes notamment sur la puissance d'un Batman qui connait ses faiblesses d'humain, ainsi que sur le fait qu'on évite la Wonder Woman kitsh. Niveau décor on reste très fidèle au "Man of Steel" mais le cordon ombilical avec la trilogie de Nolan n'est pas pour autant coupé. On est dans un autre univers mais c'est aussi la possible suite du "Dark Knigh" des années après, comme Alfred le dit le monde a changé... Niveau mise en scène Snyder a changé son fusil (caméra !) d'épaule pour délaisser la caméra à l'épaule (très présente dans le film précédent) pour favoriser travelling et steadycam, et donc pour offrir plus de fluidité. Résultat ?! Zack Snyder persiste et signe un univers plus sombre et plus pessimiste que dans les Marvel, plus "adulte" et réussit à asseoir son style et un monde DC Comics qui ne demande qu'à prendre son envol. Par contre le scénario est un peu fastidieux, surtout dans sa première partie (mise en place des différents paramètres pour relier les deux superhéros), le retournement du face à face Batman-Superman un peu trop sec et le recul de Wonder Woman trop décevant. Néanmoins ça reste une réussite, un divertissement cohérent et efficace. Vivement la suite !

 

Note :                 

 

16/20