Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Selenie

Tom Jones (1963) de Tony Richardson

25 Juillet 2016, 07:54am

Publié par Selenie

Adapté du roman "Histoire de Tom Jones, enfant trouvé" (1749) de Henry Fielding, considéré comme un des plus grands romans britanniques, le film prend beaucoup de  liberté mais l'essentiel est surtout de montrer une certaine époque dans un film qui n'est pas sans rappeler "Barry Lyndon" (1975) de Stanley Kubrick mais en plus léger et plus grivois. Réalisé par Tony Richardson, ce dernier fait appel au jeune Albert Finney qu'il a déjà fait tourner dans "Le Cabotin" (1960), il retrouve aussi son auteur John Osborne (il retrouvera aussi sur son film "La Charge de la Brigade légère" en 1968). Albert Finney donc, joue Tom Jones, un bâtard elevé comme son propre fils par un noble riche. Bien qu'amoureux de miss Western (jeune et jolie Susannah York) Tom Jones n'a pas beaucoup de volonté en ce qui concerne les femmes et les plaisirs en général ce qui va lui coûter le bannissement et quelques mésaventures jusqu'au gibet.

aff.jpg (600×800)19536600_2013072415400565.jpg (960×540)

Outre le couple Finney-York notons que le casting est composé de grands noms du théâtre britannique comme Lynn Redgrave, David Warner, Joan Greenwood et Hugh Griffith. Si l'histoire n'est pas des plus originales, elle reste universelle et surtout le réalisateur impose une mise en scène rythmée et audacieuse. On apprécie la reconstitution d'époque, entre belles toilettes et luxe de la noblesse de ville et la vie rude et rustre de la noblesse de terroir. Richardson en profite pour mettre en scène une orgie qui ont peut être inspiré pour "La Grande Bouffe" (1973) de Marco Ferreri. Une orgie qui doit choquer plus que les moeurs volages du héros. Mais ce qui fait l'effet le plus savoureux restent les idées de mise en scène comme le fait que le héros s'adresse directement au public, des passages accélérés à l'effet comique (rappelez-vous Benny Hill !), une voix Off qui en rajoute... Des effets de mise en scène qui font que le film est vivant, presque interactif mais qui sont aussi parfois un peu agaçants et/ou trop décalés. Magré tout ce film est un classique du cinéma britannique multi-primé de 4 Oscars (film, réalisateur, scénario, musique), 3 Golden Globes et 3 Bafta. Si ce film a été clairement surestimé et qu'il ne tient pas la comparaison avec de grands classiques du genre ("Barry Lyndon" en premier lieu) il reste un film historique piquant et amusant sur fond pourtant dramatique. Une curiosité qui mérite un détour.

 

Note :              

 

14/20

Commenter cet article