Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Selenie

Suicide Squad (2016) de David Ayer

3 Août 2016, 22:01pm

Publié par Selenie

L'un des films les plus attendus de l'année -et c'est peu de le dire- après plusieurs mois d'une promo agressive et intensive mais terriblement fun et rock'n roll pour la suite de l'unviers DC après leur très bon (et donc un chouïa sous-estimé) "Batman V Superman : l'aube de la Justice" (2016) de Zack Snyder. La promo était telle que nous espérions l'équivalent DC de l'excellent film Marvel "Les Gardiens de la Galaxie" (2015) de James Gunn mais force est de constater que les premières critiques de la cinésphère cette nuit étaient loin d'être dithyrambiques (surtout chez les cinéphiles, le grand public semble plus ouvert), la grosse déception devenait tout d'un coup une promesse... Un casting riche et classe, hétéroclyte et prometteur, le tout mis en scène par un réalisateur couillu spécialiste du polar urbain et sombre, particulièrement efficace comme le prouvent les films tels que "Bad Times" (2005), "End of Watch" (2012) et le film de guerre "Fury" (2015). Passons en revue la troupe : la meneuse en coulisse Viola Davis/Amanda Waller qui engage le soldat Joel Kinnaman/Rick Flag pour mener les pires criminels que sont Will Smith/Deadshot, Margot Robbie/Harley Quinn, Jai Courtney/Capitaine Boomerang, Jay Hernandez/El Diablo, Adewale Akennuoye-Agbaje/Killer Croc et l'exception Karen Fuluhara/Katana qui n'est pas une méchante... Et en prime un passage de Ben Affleck/Batman et surtout un Jared Leto/Joker qui veut libérer sa bien-aimée folle dingue Harvey Quinn. La méchante étant Cara Delevingne/L'Enchanteresse.

premieres-photos-film-suicide-squad.jpg (750×404)

Un casting qui est pourtant un peu bancal notamment à cause de Will Smith, ce dernier qui ne fait plus grand chose de valable depuis près de 10 ans se retrouve pour la première fois dans un film dont il n'est pas la seule tête d'affiche et en étant un méchant de surcroît. Malheureusement on ne voit pas Deadshot mais un Will Smith qui tente un retour ce rôle de méchant bien fade dont on ne ressent jamais la réelle face monstrueuse qu'il devrait être dans une telle escouade suicide !  Ce qui est d'ailleurs symptomatique de la troupe en général. En effet, il devrait s'agir des pires salopards et cinglés de la planète mais ils n'osent franchement jamais dépasser la ligne rouge. Le film n'a jamais l'audace de ses ambitions. Cynisme de façade, méchanceté tout ce qu'il y a de plus hollywoodien, le rock'n roll ne tient que grâce à la BO et surtout, surtout, les méchants ne sont tout bonnement pas à la hauteur de leur folie et de leurs vices. Néanmoins attention ! La violence de certaines critiques est due à la déception derrière l'attente mais il faut insister sur le fait que le film n'est certainement pas un nanard et/ou un navet ! David Ayer est un réalisateur solide qui jusqu'à présent n'avait déçu que pour "Sabotage" (2014), ce changement d'univers hyper codé avec un studio DC/Warner qui impose son cahier des charges a assurément influé. Résultat cette mission suicide est certe fun mais trop timorée, trop lisse, trop formatée qui manque terriblement de saveur et d'aspérité. Ensuite il faut bien constater qu'un tel casting et de tels personnages font que le traitement de uns et des autres est bien différent. Will Smith/Deadshot prend une grosse part alors qu'il n'est en rien plus intéressant que les autres (et peut-être même le contraire) tandis que le duo Jared Leto/Joker et Margot Robbie/Harley Quinn emporte le morceau. Jared Leto incarne un Joker psychopathe de magnifique manière et s'il risque la comparaison avec Head Ledger il ne devrait y en avoir tant Jack Nicholson, Head Ledger et Jared Leto offrent trois Joker diamétralement opposés et aussi intéressants les uns que les autres. Mais évidemment la vraie grande star du film s'avère être Margot Robbie, omniprésente dans le rôle icônique de Harley Quinn sexy glamour et folle dingue à souhait. Mais même elle manque un peu de folie meutrière, à l'image de ses comparses on se demande comment ils acceptent aussi facilement les directives à l'instar de certaines répliques stupides comme quand Harvey Quinn attaque en précisant que c'est parce qu'il faut toucher à sa famille ?!!?! Avec un budget de 175 millions de dollars (bien en-deça des derniers Batman et Superman largement au-dessus des 200) David Ayer offre un film comme un grand divertissement pop-corn et fun qui plaira au grand public mais il signe un "Suicide Squad" qui déplaira aux fans de comics comme aux cinéphiles car le réalisateur n'ose jamais pousser ses personnages dans leurs limites, l'impolitiquement correct et la violence attendus pour un tel scénario n'arrivent jamais. Conclusion, 2h qui passent avec plaisir (au minimum syndical) rythmées et toujours assez fun (parce que formatées pour le plus grand nombre)  mais sans doute une des plus grandes décéption de l'année tant le potentiel est gâché...

 

Note :              

 

13/20

Commenter cet article