Robocop (2014) de José Padilha

par Selenie  -  6 Février 2014, 16:16  -  #Critiques de films

Enième remake aussi casse-gueule qu'inutile d'un film culte, Hollywood préférant resucer les recettes... Cette fois-ci on s'attaque au film "Robocop" (1987) de Paul Verhoeven avec, par contre, la bonne idée de confier la caméra à José Padilha, réalisateur de l'excellent "Troupe d'Elite" (2007). Ce dernier a annoncé vouloir se démarquer de l'original, soit préférer une réflexion sur comment rester humain malgré sa condition de droïde plutôt que se pencher sur le securité paranoïaque et l'ultra-violence... Autant dire que sur ce point c'est très loin d'être convaincant. La présence de l'épouse (la charmante mais souvent trop sous-exploitée Abbie Cornish) est par contre plus importante, imposant un plus d'émotion pas désagréable.

RoboCopRoboCop : Photo Jackie Earle Haley, Joel Kinnaman  

Entouré d'un casting solide (Gary Oldman, Mickael Keaton...) le rôle titre a été offert à Joel Kinnaman, acteur suédois déjà vu dans le "Millenium" (2011) de David Fincher et surtout connu pour son rôle dans "The Killing" ; ce dernier s'avère plutôt un bon choix à tout point de vue. Dès le début on sent que le film ne va pas faire dans la finesse, et on ne parle pas de violence juste d'un scénario au message moralisateur martelée... Un prologue aussi lourdingue que long auquel se greffe une première partie interminable de plus d'une heure avant d'entrer dans le vif du sujet ! Ajouté à ça un rôle de bouffon de l'extrêmisme sécuritaire incarné par un Samuel L. Jackson qui en fait des tonnes et beaucoup trop présent sur l'ensemble du film. Padilha réalise donc un remake (comme trop souvent) moins bon que l'original, moins intéressant car délivre un message trop mâché et convenu. Reste quelques scènes où l'émotion fonctionne bien et une denrière partie où l'action est assez efficace pour ravir les fans du genre. Un divertissement hollywoodien pur jus donc, sans intérêt mais juste assez formaté pour remplir son cahier des charges. En prime on a surtout une grosse envie de revoir l'original de Verhoeven !

 

Note :         

09/20

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Mr Vladdy 10/02/2014 00:14

Je craignais tellement le pire que j'ai été agréablement surpris par le résultat. Ca vaut pas le film d'origine mais le résultat reste plaisant avec un fond intéressant même si on sens les limites
du PG-13 là où Verhoeven avait su totalement se lâché

alice in oliver 08/02/2014 07:52

une sorte de petit nanar ultra formaté et déjà complètement ringardos avant l'heure. Mais rendez nous Verhoeven !