Tomboy (2011) de Céline Sciamma

par Selenie  -  20 Février 2014, 09:03  -  #Critiques de films

Après s'être fait remarquée dès son premier film avec "Naissance des pieuvres" (2007) la réalisatrice revient et prouve qu'elle pose un oeil aussi subtil et intelligent sur l'enfance. Cette fois et récemment elle été la cible de quelques groupes insignifiants (extrême catho pour faire court) qui accuse ce film d'être une vitrine de la théorie des genres... Bref nous on s'en moque royalement !... Céline Sciamma use de sa caméra en plaçant le spectateur comme une petite souris, voyeur de l'intimité d'une fillette qui se rêve garçon. Classé en genre Drame on peut dire que ce n'est pas tout à fait le cas, d'autant plus qu'on ne peut s'empêcher de penser au final de "Boys don't cry" (2000) de Kimberly Pierce, le même film version ado... Le soucis est que Céline Sciamma est dans une épure de docu-fiction ce qui on oblige à un minimum de cohérences/vraisemblances ... SPOILER ... si Michael se maquille en fille la logique voudrait qu'il se démaquille dès que possible, il est impossible que le slip de bain tienne aussi bien, la petite soeur (6 ans) est d'une maturité étonnante lorsqu'elle comprend... Etc... FIN SPOILER ...

http://fr.web.img5.acsta.net/medias/nmedia/18/82/89/56/19697284.jpghttp://cdn-premiere.ladmedia.fr/var/premiere/storage/images/tele/news-photos/photos-cinq-bonnes-raisons-de-voir-tomboy-ce-soir-sur-arte-3955018/tomboy-un-film-radieux/71654517-1-fre-FR/Tomboy-Un-film-radieux_portrait_w858.jpg

Mais le plus dommageable reste les longueurs, 1h20 qui en paraissent 2h, le scénario est suffisant pour un simple moyen-métrage. 80% du film étant des scènes de jeux, non pas qu'il en faut pas mais ça reste fastidieux... Même si on craque un minimum, les gamins sont adorables au pemier lieu al petite soeur. Un joli film toutefois, un peu surestimé mais l'oeil de la cinéaste et les gamins sont assez justes pour passer un moment plaisant.

 

Note :          

 

12/20