Papillon (1973) de Franklin J. Schaffner

par Selenie  -  9 Mars 2014, 06:22  -  #Critiques de films

Basé sur le livre de Henri Charrière il faut d'entrée préciser et affirmer que ce livre n'est nullement autobiographique. En effet il est maintenant certain que le bagnard Henri Charrière dit "Papillon" c'est inspiré en très grande partie d'autres bagnards et en premier lieu desquels on peut citer René Belbenoit et Charles Brunier... D'ailleurs même l'évasion de l'ile du Diable est fausse, il a été prouvé que Charrière ne s'est pas évadé mais qu'il a été simplement libéré !... Néanmoins ce n'est pas les mémoires de Belbenoit et Brunier qui ont connus le succès mais bien le livre de Charrière avec plus de 13 millions d'exemplaires vendus...

http://fr.web.img2.acsta.net/medias/nmedia/00/02/52/22/papillon.jpghttp://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/64/74/19/18872725.jpg

C'est un des meilleurs réalisateurs de l'époque qui réalise le film, on doit à Schaffner de grands films comme "La Planète des Singes" (1967) ou "Ces garçons qui venaient du Brésil" (1978). Emmené par le duo Steve McQueen et Duston Hoffman le film glorifie avant tout l'esprit de liberté, cette insatiable besoin de liberté qui pousse les hommes à l'évasion coûte que coûte. La culpabilité de Papillon reste très anecdotique, c'est cette recherche perpétuelle du vivre libre et sans contrainte qui nourrit le scénario. Quelques scènes ne sont pas sans rappeler "La Grande Evasion" (1962) de John Sturges dans lequel jouait Steve McQueen... Corruption, violence, hygiène, torture mais aussi camaraderie, ruse et survie pendant 15 ans de bagne. Outre la description du bagne de Cayenne on peut saluer le fait qu'on ne montre que des matons qui font leur boulot sans caricature excessive. Steve McQueen et Dustin Hoffman sont remarquables dans un film qui s'essouffle parfois, juste un chouïa. Un grand film mythique, s'il reste un faux biopic, il reste un témoignage réaliste sur le bagne.

 

Note :       

 

17/20