Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Selenie

Caprice (2015) de Emmanuel Mouret

24 Avril 2015, 14:44pm

Publié par Selenie

Après le mélo classique "Une autre vie" (2013) Emmanuel Mouret revient à sa spécialité, la comédie fantaisiste et romantique pour laquelle il retourne devant la caméra et retrouve Laurent Stocker, un acteur qui connait déjà son univers. Mouret revisite le triangle amoureux, thème archi éculé, qu'on peut voir au cinéma quasi tous les mois. Ce qui fait la magie du cinéma de Emmanuel Mouret réside dans son style, dans son univers propre. Sorte de Woody Allen parisien mais avec les dialogues et l'ébullition en moins, et le romantisme exacerbé et suranné en plus.

088838.jpg (160×213)214535.jpg (640×422)

Un instituteur séduit sa star préférée avant de fauter avec une jeune comédeinne débutante qui l'aime... L'acteur-réalisateur évite les écueils habituels (difficulté des familles recomposées, l'égo de la star, proche de la star plus ou moins snob...) et réussit un joli parallèle (fond et forme) entre le théâtre fermé et la vie de ses personnages. Saluons les merveilleuses performances des deux actrices Anaïs Demoustier (qui semble bien s'amuser) et Virginie Efira (qui gagne encore en épaisseur). Mais on peut s'agacer du sempiternel rôle que s'octroie Emmanuel Mouret, en grand dadet tête à claques. Un bémol pour les dialogues qui manquent parfois d'une fantaisie plus imagée. 1h40 seulement et pourtant ça semble parfois un peu long, la faute à une mise en scène qui manque de vivacité finalement à l'image des dialogues. Néanmoins cette petite comédie douce-amère ne manque pas de charmes et d'intelligence. A conseiller comme alternative aux autres sorties habituelles de la semaine.

 

Note :          

 

12/20 

Commenter cet article