Warcraft : le commencement (2016) de Duncan Jones

par Selenie  -  26 Mai 2016, 15:51  -  #Critiques de films

Comme bon nombre de jeux vidéos voici donc, sans doute, l'un des plus attendus puisque la saga Warcraft fait parti des 10 jeux de rôles massivement multi-joueurs les plus populaires au monde avec plus de 100 millions de joueurs ! Un potentiel gagnant d'avance pour le cinéma ! En projet depuis 2009 avec un budget de 160 millions de dollars, tout a été fait pour réussir un coup de maitre dans l'appréhension de sortir de la malédiction des adaptations ciné de jeux vidéos souvent plutôt médiocres. Pour comparaison rappelons l'échec retentissant de "Prince of Persia" (2010) avec un budget de 200 millions, où le médiocre "Lara Croft : Tomb Raider" (2001) avec un budget de 115 millions... Aux commandes on trouve Duncan Jones (fils de David Bowie), qui après ses belles réussites SF "Moon" (2009) et "Source Code" (2011) se retrouve pour la première fois à la réalisation d'un blockbuster très attendu.

313859.jpg (600×888)097899.jpg (1280×534)

Adapté d'un jeu vidéo culte, il est annoncé franchement qu'il ne s'agit que du début d'une saga qui aura minimum 3 suites. En effet le film décrit les évènements du jeu originel "Warcraft : Orcs and Humans" sorti en 1994 qui se déroulent 31 ans avant le 4ème jeu nommé "World of Warcraft" sorti en 2004.  Disons le tout de suite pas besoin d'être un gamer pour apprécier (ou non) le film, finalement c'est extrêmement secondaire ! Il ne s'agit ni plus ni moins d'un énième Heroic-fantasy dans la lignée de la saga "Le Seigneur des Anneaux". D'ailleurs l'univers y emprunte beaucoup. La magie noire de "Warcraft" s'appelle le Fel et est un simple ersatz de l'Anneau, sans compter les Orcs, les nains sont forcément forgerons... etc... Deux choses qu'on remarque assez vite. D'abord le casting dont l'acteur le plus connu est sans doute l'excellent Ben Foster qui joue ici une sorte de Gandalf jeune dan sa vraie superproduction. On a aussi Dominic Cooper connu surtout pour avoir été le papa de Iron Man. Mais les premiers rôles sont tenus par des quasi inconnus. Le premier est Travis Fimmel remarqué dans la série "Vikings" (2013-...), Toby Kebbell vu en Fatalis dans le décevant "Les 4 Fantastiques" (2015) de Josh Trank et Paula Patton aperçu dans des seconds rôles par ci par là. Pas de méga star pour mieux personnaliser cette nouvelle franchise. Résultat pas inintéressant, loin de là, Travis Fimmel est très bon et Paula Patton risque d'étoffer bientôt son CV. L'histoire en elle-même n'a rien d'extraodinaire, beaucoup de scènes nous font penser aux prédecesseurs du genre mais le scénario est solide et bien construit bien que l'univers soit moins riche et dense que chez Tolkien/Jackson. Le vrai soucis est l'incroyable omniprésence de la CGI (écran vert et image de synthèse), l'univers Warcraft ne peut sans doute pas y remédier autrement mais il dépasse en plan CGI "Le Seigneur des Anneaux" qui faisait déjà fort à ce niveau. Néanmoins la sauce prend, un bon rythme et surtout Duncan Jones évite l'écueil du premier épisode de présentation pour entrer dans le vif du sujet et en faisant réellement évoluer le récit. Un très bon point. Conclusion, si ce n'est pas le chef d'oeuvre orignal et nouveau ça reste tout de même une aventure prenante et divertissante qui mérite qu'on s'y attarde.

 

Note :            

 

14/20

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :