Anna Karénine (2012) de Joe Wright

par Selenie  -  7 Décembre 2012, 07:39  -  #Critiques de films

Le réalisateur de films romantiques (malgré un détour vers le thriller d'action "Hanna") retrouve son actrice fétiche de "Orgueil et préjugé" et "Reviens-moi" Keira Knightley pour une nouvelle adaptation du roman de Tolstoï. Ces deux derniers films du genre était empreint d'un certain classicisme, un style qu'il met de côté ici pour une véritable farandole qui n'est pas sans rappeler "Moulin Rouge" de Baz Lhurmann...

 

Anna Kareninehttp://www.indiewire.com/static/dims4/INDIEWIRE/ed6c9ea/4102462740/crop/682x478+5+0/thumbnail/680x478/http://d1oi7t5trwfj5d.cloudfront.net/e4/96dbe001b011e2baf122000a1d0930/file/Aaron-Taylor-Johnson-and-Alicia-Vikander-in-Anna-Karenina-2.jpg

On est bluffé par toute la splendeur qui s'offre sous nos yeux ; les costumes, les décors, les couleurs... etc... Tout est franchement magnifique. Les décors multiples s'ouvrent dans les méandres d'un théâtre géant, dans lequel on se perd par des plans-séquences et un montage ingénieux. Tout semble merveilleux, une beauté formelle indéniable. Les acteurs le sont tout autant, surtout Vronski joué par un Aaron Taylor-Johnson classieux et Alicia Vikander vu il y a peu dans l'excellent "Royal Affair" ; j'émetterai un bémol pour le choix de la charmante Keira Knightley, dont l'androgynie ne colle pas au canon féminin d'un film d'époque. Outre ce détail, il est décevant que l'émotion ne nous gagne pas plus que ça. Le drame se focalise sur la détresse de Anna Karénine et passe trop vite sur les problèmes des autres personnages et leurs liens avec l'héroïne. La passion n'est pas approfondie, ça manque autant de sensualité que de chair. L'écrin est sublime, du scénario au décors/costumes mais le fond de l'histoire est trop simplifié, voir souvent effleuré. C'est éblouissant pour les yeux mais nos sentiments restent en veille. Donc à choisir je lui préfère le chef d'oeuvre de 1948 avec Vivien Leigh...

 

Note :          

13/20

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :