Le facteur sonne toujours deux fois (1946) de Tay Garnett

par Selenie  -  16 Avril 2012, 10:52  -  #Critiques de films

Adultère et élimination de l'époux gênant à toujours été une source inépuisable pour le cinéma. Avec ce film noir de la grande époque Tay Garnett signe un chef d'oeuvre où se mêlent sexe et manipulation.

 

Le Facteur sonne toujours deux foishttp://www.doctormacro.com/Images/Garfield,%20John/Annex/Annex%20-%20Garfield,%20John%20(Postman%20Always%20Rings%20Twice,%20The)_07.jpg

Le scénario est construit en différents actes, de la séduction au twist final en passant par le passage à l'acte et au procès. D'ailleurs la partie procès enrichit fortement l'histoire avec un face à face particulièrement bon entre le procureur et l'avocat. Le chat et la souris se jouent à plusieurs niveaux, amant-maitressse et proc-avocat. Le destin et la chance font la lie de ce magnifique film où le glamour de Lana Turner fait merveille.

 

Note :          

 

18/20

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :