Le Loup de Wall Street (2013) de Martin Scorcese

par Selenie  -  27 Décembre 2013, 12:03  -  #Critiques de films

Martin Scorcese offre un film, en moyenne, tous les deux ans. Après "Hugo Cabret" voici donc que le réalisateur new-yorkais retrouve pour la 5ème fois Leonardo DiCaprio pour une bio sous acide d'un trader élevé aux rêves américains. Adapté du livre éponyme de l'intéressé, à savoir Jordan Belfort, Scorcese signe un film de 3h qui renoue avec un style qu'il avait délaissé dans les années 90. On retrouve l'histoire fleuve, l'ampleur et cette fascination pour les histoires d'ascension rapide et de chute encore plus rapide.

Si on vérifie la bio de Jordan Belfort on constate que quelques détails sont passé à la trappe (le yacht a appartenu à Coco Chanel et faisait 37m pas 50, la seconde femme s'appelait Nadine et pas Naomie, Belfort a été influencé par le film "Wall Street" de Olivier Stone...), des détails pas toujours anodins pourtant ou qui ne paraissent pas avoir l'importance d'un changement. Bref des détails... Question ambition et fulgurance on pense à "Casino" (1996) avec notamment un second rôle parallèle, on a ici une Margot Robbie (canon !) qui n'est pas sans rappeler Sharon Stone. Scorcese trouve un ton à la démesure presque surréaliste de Jordan Belfort... De la comédie au burlesque absurde, à la tragédie shakespearienne à la loufoquerie  dramatique... On se dit que c'est à peine croyable mais dans le même temps on a aucun mal à y croire, le rêve américain dans toute sa folie. En prime des scènes hilarantes et/ou d'anthologie en premier lieu la partie avec l'extraordinaire Mathew McConaughey (décidément en état de grâce depuis 2-3 ans). La virtuosité de la mise en scène est au service d'un DiCaprio comme on l'a jamais vu, déchainé et qui prouve qu'il a un potentiel comique certain. Juste un bémol pour quelques scènes trop longues, qui cassent le rythme, qui concernent des discours dont la longueur n'a franchement pas d'utilité ; 10-15 minutes en moins. Néanmoins Scorcese signe un énième grand film. Un film sur la vie d'un salopard, une vie chaotique et démesurée auquel le style de Scorcese donne toute l'envergure et la décadence. Le meilleur film de cette fin d'année.

 

Note :          

17/20

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Siloé 15/01/2014 18:02

Mon dieu ce film O_O
170 minutes de concentré de purs déviants leaders en action avec tout un troupeau de charognards suiveurs.
Ça fait peur.