The Impossible (2012) de Juan Antonio Bayona

par Selenie  -  22 Novembre 2012, 09:22  -  #Critiques de films

Film catastrophe qui, sous couvert d'histoire vraie", gagne la plupart des suffrages des médias... Le réalisateur Juan Antonio Bayona passe du très bon "L'orphelinat" au drame réaliste. Il est surprenant qu'un réalisateur espagnol qui raconte l'histoire vraie d'une famille espagnole ait offert les rôles à des blondinets anglo-saxons ; un détail... Dès le début on se dit que les grosses ficelles et les gros sabots seront de la partie.

 

La peur en avion appuyée par un son extrêment travaillé fait un parallèle inepte, le dernier quart d'heure sera aussi riche en symbole et en pathos ; outre les tire-larmes de mise en scène, la musique est tout en lyrisme sirupeux et excessif. On peut dire que ce n'est pas la subtilité qui nous submerge. Le montage donne une césure trop nette, la partie avec la mère au début occultant complètement l'autre partie de la famille. Néanmoins il faut souligné la reconstitution inouïe du tsunami ("Au-delà" de Eastwood aux oubliettes !), aussi violent qu'incroyablement vrai, on en a plein les yeux et le coeur en prend un coup (question émotion) ; 10mn à couper le souffle et qui pose d'un seul coup la tragédie. Reste un casting qui s'en sort merveilleusement, le couple Watts-McGregor ne collait pas outre mesure mais la magie opère ; Chapeau pour Naomi Watts dont le personnage en bave particulièrement. Evidemment l'émotion nous gagne, le prétexte de l'histoire vraie fait son oeuvre il n'en demeure pas moins qu'un tel sujet n'avait nul besoin d'artifices aussi faciles.

 

Note :             

12/20

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

2flicsamiami 23/11/2012 14:00

C'est vrai qu'on est un peu anesthésié à la fin après tout ce que l'on a vu dans le film. Mais ceci étant, The Impossible m'a vraiment plu et il est vraiment très bien écrit et réalisé (je trouve,
au contraire, que le découpage est bon et permet de vraiment s'immerger dans chacune des deux parties).