Un début prometteur (2015) de Emma Luchini

par Selenie  -  2 Octobre 2015, 10:32  -  #Critiques de films

Second long métrage de la fille de... après "Sweet Valentine" (2009). Cette fois elle n'est pas allée loin puisqu'elle adapte le roman éponyme de Nicolas Rey, qui n'est autre que son conjoint dans la vie. L'auteur étant co-scénariste également. Pour les lecteurs on va juste préciser que le personnage de Mathilde prend dans le film beaucoup plus d'importance... Un casting inspiré puisque dans ce film français on retrouve Fabrice Luchini et Manu Payet mais surtout le jeune méconnu Zacharie Chasseriaud (déjà 10 films au compteur pourtant dont "Les Géants" de Bouli Lanners) et la magnifique et pétillante actrice belge Veerle Baetens qui a explosé avec le magnifique film "Alabama Monroe" (2013) de Felix Von Groeningen...

050294.jpg (1178×1600)359445.jpg (640×427)

Sur le fond l'histoire n'a rien d'exceptionnel, on a déjà vu et revu ce genre de scénario où des hommes plus ou moins proches craquent à l'insu de leur plein gré pour une belle inconnue. Néanmoins, quelques petites idées prennent places et la sauce prend finalement pas mal. Les trois hommes en questions sont un père accro aux plantes, un fils ainé écrivain et alcoolique et un cadet ado innocent transi d'amour. Si eux sont limpides, on s'interesse plus à la belle et énigmatique Mathilde dont on ne sait rien d'autre que c'est une joueuse impénitente. 1er bon point le casting donc, entre les loosers magnifiques et la belle mystérieuse, les charmes opèrent merveilleusement. L'autre bon point repose sur des dialogues bien écrits, parfois savoureux avec des passages franchement stylés. Quelques scènes sont maladroites comme celle de diner (un amant qui acquisce à ce qu'un gamin lui dit ?!) mais la jeune réalisatrice Emma Luchini enveloppe le tout dans un joli écrin, sans génie mais inspirée, offrant quelques moments plein de grâce. Une comédie douce-amère et mélancolique mais non empreint d'un certain optimisme. Le seul vrai bémol c'est que le film dure 1h30 et qu'on a la sensation d'avoir passé 2h... Et pourtant c'est un bon et beau moment, allez comprendre...

 

Note :              

 

14/20