Sea Fog (2015) de Sung Bo Shim

par Selenie  -  12 Novembre 2015, 08:37  -  #Critiques de films

Premier long métrage en tant que réalisateur à qui on doit pourtant le scénario de l'excellent "Memories of Murder" (2003) de Bong Joon-Ho. Ce dernier est d'ailleurs le producteur et co-scénariste de "Sea Fog" qui a proposé donc le projet à Sung Bo Shim. Comme souvent dans le cinéma coréen on favorise le milieu populaire à l'embourgeoisement, on préfère le tragi-comique et le doux-amer, l'humour noir au potache. Nous voilà donc au sein d'un bateau-pêcheur dont le capitaine à accepter de transporter des clandestins pour sauver son équipage de la crise.

504259.jpg (1200×1600)Sea-fog-clandestins-02.jpg (2048×1365)

Mais évidemment tout ne va pas se passer comme prévu. Le scénario débute avec la présentation de l'équipage, des pêcheurs qui triment pour pas grand-chose, des travailleurs, des gens humbles qui vont faire d'abord un choix et qui vont devoir en faire d'autres pour tomber dans le cercle vicieux de l'âme humaine. Car dans ce thriller tragique d'une noirceur toute coréenne il est surtout question de la véritable nature de l'être humain, qui est capable finalement de tout quand il est dos au mur. Emmené par l'acteur Yun-Seok Kim vu dans "The Chaser" (2008) et "The Murderer" (2011) de Hong-Jin Ha, les acteurs offrent des performances de haute volée. On est plus circonspect sur l'idylle qui arrive trop vite et qui est à la fois assumée trop vite. C'est un peu le soucis premier du film, avec une évolution un tout petit peu trop brutale ce qui donne une sensation d'hystérie qui méritait un traitement plus constant. Néanmoins le film est d'une efficacité terrifiante. La fin est mi-figue mi-raisin. En effet quand on y arrive on se dit qu'elle est judicieuse, orignale et d'une ironie parfaite... Sauf que...

 

Note :             

 

14/20       

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Mr Vladdy 14/11/2015 11:22

Ce film en revanche me tente beaucoup. Je ne sais pas quand je pourrais le voir mais je le verrais ;-)