True Story (2015) de Rupert Gould

par Selenie  -  6 Novembre 2015, 14:25  -  #Critiques de films

Voilà un titre qui ne fait pas dans le subtil et qui annonce d'emblée la couleur. Car oui, il s'agit d'une histoire vraie, adaptée d'abord du livre "True Story : Murder, Memoir, Mea Culpa" (2002) du journaliste Michael Finkel sur son expérience et son face à face avec le tueur Christian Longo... Ou comment un journaliste discrédité croit en une seconde chance lorsqu'il apprend qu'un tueur en fuite a volé son identité pendant plusieurs années. Le tueur aurait tué toute sa famille de façon assez atroce et désire une relation de confiance avec le journaliste qui, lui, y voit une source inestimable de revenir sur le devant de la scène. Michael Finkel et Christian Longo sont respectivement interprétés par le duo Jonah Hill et James Franco. Ces derniers, amis dans la vie, avaient déjà joué ensemble sur "C'est la fin" (2013) de Seth Rogen et Evan Goldberg tandis que c'est le producteur Brad Pitt qui proposa la scénario à son partenaire Jonah Hill lors du tournage du film "Le Stratège" (2011) de Bennett Miller.

306215.jpg (160×237)0620400.jpg (850×600)

Le choix de ce duo d'acteur n'est pas anodin. En effet Franco et Hill sont d'abord des acteurs qu'on a vus dans des comédies (surtout pour le second) et leur amitié à la ville apporte un lien particulier qui enrichit la relation Finkel-Longo toute en ambiguité. Comme l'indique le réalisateur "ça aurait pu être une histoire pleine de testostérone ou de duels psychologiques. Il y a un peu de ça, mais je crois qu'il s'agit plus d'une histoire d'amitié. Une amitié étrange, une rencontre entre deux semblables, entre deux âmes soeurs." ... Néanmoins il est tout de même difficile d'y déceler réellement ce lien si fort. En effet on a aucune empathie pour les deux personnages, même le journaliste reste très interessé et on sent une volonté de ne pas le rendre trop naïf vis à vis du "sujet" de son prochain scoop. C'est là toute la limite de l'entreprise. A aucun moment on ne sent le vrai lien "amical" entre les deux. L'un joue de son statut  d''innocent ou coupable à l'insu de son plein gré bientôt au centre d'un livre" tandis que l'autre n'y voit qu'un sujet salvateur qui va le remettre en selle vis à vis de son milieu professionnel. De nombreux films sont beaucoup plus travaillés sur le fond dans ce sous-genre où un psychopathe (ou pas) crée un lien étrange avec une tierce personne. Il manque une tension plus palpable, une humanité plus forte à tous les niveaux, plus de puissance émotionnelle. Un bon film, de toute façon intéressant, mais qui s'oubliera avec le temps.

 

Note :              

 

12/20

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :