Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Selenie

Fences (2017) de Denzel Washington

23 Février 2017, 08:29am

Publié par Selenie

Troisième long métrage en tant que réalisateur-producteur pour la star Denzel Wasington auquel on doit déjà "Antwone Fisher" (2002) et "The great debaters" (2007). Cette fois il adapte la pièce de théâtre (1983) de August Wilson, un auteur particulièrement apprécié de l'acteur-réalisateur et qu'il a lui-même joué sur scène en 2010 avec sa partenaire Viola Davis. Uneperformance qui a valu à tous les deux un Tony Award (équivalent de Nos Molières). Denzel Washington signe donc l'adaptation cinéma, toujours avec Viola Davis dans le rôle de son épouse. On suit donc le destin de Troy Maxson, éboueur aigri et alcoolique qui vit dans le passé, surtout celui de la ségragation qui lui a interdit une carrière sportive professionnelle et celui qui a transformé son frère en vétéran de 39-45 handicapé. L'âge n'aidant pas Troy est plein de principes droit comme des i qui le font entrer en conflit avec ses fils, dont un pourrait devenir sportif pro...

245110.jpg (540×720)

Outre le magnifique duo Washington-Davis les enfants sont interprétés par Russel Hornsby (série TV "Grimm" (2011-...) et Jovan Adepo (jeune inconnu que Viola Davis a pris sous son aile !). Il s'agit surtout l'une longue dépression d'un homme qui n'est pas heureux, où en tout cas d'un homme qui s'aperçoit qu'il n'a pas vécu comme il l'aurait souhaité avec aigreur et regrets. Un homme qui se retrouve à faire aucun choix car trop engoncé dans ses principes réacs à l'exception d'une chose, celle qui s'impose car il lui donne la sensation d'une nouvelle jeunesse... Ou pas !... Très bavard, très dialogué mais sans nous imposé un style théâtreux le scénario est intéressant et rythmé, en constante évolution. si Troy reste finalement le seul qui ne voit pas que le monde grandit et change il se permet quand même de faire illusion.

368690.jpg (1092×720)

Heureusement que c'est le grand Denzel Washington qui joue Troy car ça reste un personnage très antipathique. On constate vite que la vraie héroïne est bel et bien madame Maxson avec une Viola Davis touchante et forte en maman et épouse parfaite. La mise en scène est sans doute un peu trop académique, sans réelle ambition autre que de raconter au plus simple et au plus efficace. Une jolie reconstitution, sans esbrouffe, sur les lieux mêmes de l'enfance de l'auteur, et surtout une belle osmose dans cette famille recomposée qui nous touche par la sincérité ambiante. Un film qui pêche surtout sur un point mais important, Troy Maxson est trop antipathique, à tel point que l'émotion vient de l'épouse et des enfants mais jamais de lui. Dommage. Néanmoins ça reste un drame poignant qui doit beaucoup au matériau d'origine. Denzel Washington est un grand acteur, mais clairement un réalisateur bien plus commun.

 

Note :            

13/20

Commenter cet article