Vice (2019) de Adam McKay

par Selenie  -  14 Février 2019, 18:22  -  #Critiques de films

Après le belle réussite "The Big Short" (2015) et son Oscar du meilleur Scénario le réalisateur Adam McKay retrouve une partie de son équipe pour un film ambitieux qui fait passer le cinéaste dans un registre bien différent de ses débuts et ses comédies la plupart avec Will Ferrell comme "Frangins malgré Eux" (2008) et "Very Bad Cops" (2010) ; Will Ferrell qui est par ailleurs co-producteur du film... Pour ce nouveau film McKay s'intéresse au destin d'un certain Dick Cheney et de son pouvoir hors du commun qu'il avait alors qu'il était vice-président de George W. Bush entre 2001 et 2009. Comme l'explique Adam McKay : "J'ai été stupéfait par la méthode sidérante avec laquelle Cheney a conquis le pouvoir et estomaqué de voir à quel point il a redéfini la place actuelle des Etats-Unis dans le monde" ...

"Incontestablement, c'est grâce au tempérament ambitieux de sa femme que Dick Cheney s'est métamorphosé"... Dans le rôle titre (on ne vous explique pas le double sens ?!) revient au toujours excellent Christian Bale qui retrouve ainsi ses partenaires de "The Big Short" avec Steve Carrell et Amy Adams ; le premier avait également tourné dans "Légendes Vivantes" (2013) de Adam McKay et la seconde avait tourné dans "Ricky Bobby : roi du Circuit" (2006) de McKay et retrouve Bale pour la 3ème fois après "Fighter" (2011) et "American Bluff" (2014) tous deux de David O. Russell. A leurs côtés on retrouve l'excellent Sam Rockwell et Jesse Plemons qu'on a vu dans deux des meilleurs films 2018, "3 Billboards" (2018) des frères Coen pour Rockwell et "Hostiles" (2018) de Scott Cooper pour Plemons dans lequel jouait également Christian Bale. On peut aussi citer les acteurs Eddie Marsan vu récemment dans "Undercover" (2019) de Yann Demange, ainsi que Bill Pullman vu dans "La Balade de Lefty Brown" (2018) de Jared Moshé... Pour commencer on salue le travail sur le maquillage, notamment pour Rockwell/Bush mais aussi et surtout pour Cheney/Bale, dont les performances ne sont en rien niveler par le magnifique boulot du Chef Maquilleur Greg Cannom, connu pour ses 3 Oscars récompensant son talent ; notons que, ironie du sort, Christian Bale devait à l'origine incarner George W. Bush dans "W - l'improbable président" (2008) de Oliver Stone mais qu'il fut décidé qu'il ne ressemblait alors pas assez au personnage !... On suit donc le parcours de Dick Cheney de 1963 à 2009, de ses débuts de loosers du middle west qui se voit investi d'une ambition hors norme poussé par sa femme et qui va affirmer un potentiel insoupçonné. Le film débute avec un encart qui annonce la couleur : tout est vrai ! Une affirmation osée et culottée, rare qui mérité qu'on s'y attarde. Car si tout est vrai le film est construit de toute façon à charge et s'il est un pamphlet anti- Cheney il est et reste avant tout une diatribe satirique mordante du système américain et de sa toute puissance.

 

 

 

 

 

 

 

 

Les coulisses et les arcanes de la politique américaine en prend pour son grade dans un style énergique et militant qui démonte les manipulations et le travail de sape et de désinformations mené par les plus hautes sphères de l'état. Si pourtant on sent quelques libertés et/ou suppositions sur certains passages le film s'avère aussi ludique que jouissif, une sorte de mise au point nécessairement percutante à laquelle, au fond, on adhère avec un plaisir non dissimulé. On adore le scénario et le montage, insérant bon nombre d'encarts et d'interludes pour appuyer le cynisme et/ou la symbolique. En prime une voix Off offre un décalage à l'humour noir certain pour un ensemble qui sort des sentiers habituels du biopic politico-historique. Si on comprend le projet, si on adore le pamphlet militant et l'humour qui va avec on peut toutefois être gêné par une charge en règle sans la moindre neutralité et/ou objectivité, une vue unilatérale qui ne correspond évidemment pas à une vision historique des faits. Néanmoins, l'exercice de style est flamboyant et la densité du propos reste d'une actualité probante. En conclusion, si ce n'est pas parfait et dénué du minimum déontologique le film est une petite pépite du genre avec des acteurs (surtout le couple Cheney) absolument remarquable.

 

Note :              

16/20

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Siloé 28/06/2019 14:39

16/20, il le vaut bien.