Décès de Christian Marin

par Selenie  -  6 Septembre 2012, 14:58  -  #Décès de star - Bio

Juste après le géant de "la ligne verte" c'est autour d'un de nos gendarmes de Saint-Tropez dde nous quitter. Christian Marin est décédé ce 05 septembre 2012 à l'âge de 83 ans.

http://media.rtl.fr/online/image/2012/0905/7752206591_photo-du-comedien-christian-marin-prise-en-fevrier-1970-a-paris.jpg

Né en 1929 à Lyon débute par le théâtre dès 1951, un domaine qu'il ne quittera jamais. Après un tour par la télévision avec "La marquise d'O" (1959) de Claude Barma il débute sur grand écran dans "Les tortillards" (1960) de Jean Bastia dans lequel il croise pour la première fois Louis De Funès et enchaine avec le très bon "La belle américaine" (1961) de Robert Dhéry.

 

Il continue à démabuler ainsi dans des troisième rôles où son allure de grand escogriffe commence à le faire connaitre. Il tourne ainsi dans "Pouic-pouic" (1963) de Jean Girault qui lui permert de mettre un pied dans la riche collaboration De Funès-Girault ; une rencontre déterminante...

http://www.lanouvellerepublique.fr/var/nrv2/storage/images/contenus/deces-de-christian-marin-l-un-des-gendarmes-de-saint-tropez/21002557-1-fre-FR/Deces-de-Christian-Marin-l-un-des-Gendarmes-de-Saint-Tropez_diaporama_v.jpg

S'en suit donc l'incroyable succès qu'on connait avec "Le gendarme de Saint-Tropez" (1964) de Jean Girault et ses 8 millions d'entreés ! Il incarne alors le maréchal des logis  Chef Albert Merlot (photo ci-dessus aux côtés de Jean Lefebvre et ci-dessous) qu'il incarnera dans les 4 premiers de la saga des "Gendarmes...".Son personnage maladroit et souffre-douleur de Cruchot est à jamais gravé dans les mémoires.

http://63.img.v4.skyrock.net/2771/76892771/pics/3112690319_1_7_0WuYn0NK.jpg

La reconnaissance et le succès lui permettent de tenir le haut de l'affiche, non pas au cinéma mais dans une série culte des années 60 avec "Les chevaliers du ciel" (1964-1967) où il interprète Laverdure (photo ci-dessous à droite), compagnon de Tanguy.

http://perlbal.hi-pi.com/blog-images/636687/mn/134685129083.jpg

La saga des "Gendarmes..." et le succès à la télévision de la série de Tanguy et Laverdure lui permette de s'inscrire dans l'inconscient collectif des grands gueules populaires de l'écran.

 

Il mène toujours de front, et sans jamais délaisser une activité pour uen autre, le théâtre, la télévision et le cinéma.

 

Au cniéma on le voit apparaitre aussi dans "Compartiment tueur" (1965) de Costa-Gravas,"Les copains" (1965) de Yves Robert, "L'auvergnat et l'autobus" (1969) de Guy Lefranc.

 

Après "Le gendarme se marie" (1970), 4ème opus il ralenti un peu le rythme sur grand écran (en y revenant régulièrement) et se focalis un peu plus sur les planches et la télévision.

 

En tous il aura joué dans une quarantaine de pièces, on l'aura vu dans des dizaines de série TV et téléfilms et on l'aura vu dans près de 50 films.

http://www.voici.fr/var/voi/storage/images/media/multiupload-du-05-septembre-2012/christian-marin-1/8340833-1-fre-FR/christian-marin-1.jpg

On pourra encore le voir prochainement dans on dernier film, "Dead man talking" (2012) de Patrick Ridremont aux côtés de François Berléand.

 

Il aura promené son physique atypique de grand dadais pendant plus de 40 ans sur scènes et sur les deux types d'écrans jusqu'au bout... Christian Marin s'est éteint dans un hôpital parisien hier, mercredi 05 septembre 2012 à 83 ans.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

van vlierberghe 07/09/2012 17:18

sincere condeleance a la famille