Prisoners (2013) de Denis Villeneuve

par Selenie  -  11 Octobre 2013, 17:21  -  #Critiques de films

Après le succès multi-primé de "Incendies" (2010) sur une tragédie familiale sur deux générations, un film "européen",  le québecois Denis Villeneuve signe un thriller nord-américain solide et efficace, la bonne surprise dece mois de ce début d'automne. Ancré dans la campagne sauvage aux alentours de Boston (ville coutumière du genre depuis quelque temps), deux familles se rejoignent pour Thanksgiving avant de s'apercevoir que leur deux fillettes respectives ont disparu... La tragédie de la disparition et l'horreur de la pédophilie, déjà mainte fois vu au cinéma, sont toujours porteurs pour un bon thriller...

L'atmosphère glacial et une voix off nous embarque d'entrée dans un monde plutôt pessimiste voir paranoïaque qui prend forme avec le personnage Keller Dover (Hugh Jackman impérial) qui est survivaliste (mode de vie spécifique pour se préparer à une catastrophe qui de toute façon doit arriver) ; sauf que de catastrophe Keller Dover ne s'attendait pas à celle-ci, sa cave archi pleine de matériel ne lui servuira pas dans la disparition de sa fille. L'enquête à peine commencée Keller Dover est aussi impétueux qu'impatient et dès le 2ème jour décide de passer à l'acte, son intuition lui soufflant que l'individu libérer par manque de preuve sait la vérité. Enlever le bonhomme pour lui faire avouer sous la torture semble la dernière solution pour le père qui embarque son ami et voisin dans ce délire... Excellent travail sur le caractère et la psychologie des personnages et à tous les niveaux, du père décidé à tout, au père perdu (tout aussi bon Terrence Howard) qui sait que ce n'est pas la solution, au flic intègre (Jake Gyllenhall parfait) et frustré de ses échecs en passant par le suspect autant victime que coupable (Paul Dano superbe). Tous les personnages ont des fêlures, le seul personnage sûr de lui et solide sera le véritable fléau... Le scénario sème les indices comme les doutes, perd le spectateur comme les protagonistes et si le puzzle reste linéaire, la construction de l'enquête reste judicieuse, passant d'un indice qui sert au flic autant qu'au spectateur à l'indice qui permet au spectateur d'avoir une avance sur les personnages ce qui donne un suspense à deux vitesses parfaitement maitrisés et intégrés. Autre bon point, le réalisteur évite l'écueil du pathos et du larmoyant, nul besoin ici, le drame se suffit à lui-même. Petit bémol pour la fin (question de temps ?!) mais ça reste un des meilleurs thriller à suspense de ces derniers mois.

 

Note :             

16/20

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

selenie 03/11/2013 19:24

@Nithreen... Le lien est que cet homme a été une victime du mari de la coupable, par faille psychologique il a donc une certaine tendance à imiter son tortionnaire... Si je me trompe n'hésitez pas
!

Nithreen 03/11/2013 13:12

Spoiler:

J'ai beaucoup aimé le film, d'autant plus que j'apprécie beaucoup les films où l'ambiance est oppressante.
J'ai eu cependant un problème avec l'histoire que personne semble avoir remarqué, j'ai du coup sans doute mal compris, mais quel lien le pédophile qui vole les habits des filles entretient-t-il
avec la famille de la coupable? Il est lié, c'est sûr, puisqu'il connaît l'existence du labyrinthe.
Sinon pour moi la fin ne m'a pas dérangé, on comprend qu'il se fait repérer avec le sifflet de sa fille et cela permet d'éviter un moment potentiellement pathos.

Siloé 19/10/2013 09:43

Dès la première minute mon cœur s'est serré, ensuite, c'est mon estomac qui s'est noué, je suis restée comme ça sous tension jusqu'à la dernière image, jusqu'au dernier son.
♥♥♥

Wilyrah 13/10/2013 19:29

Et là justement, j'ai trouvé ça assez bancal, décevant, trop long et trop ambitieux. Une semi-déception.

2flicsamiami 12/10/2013 11:26

Un très grand film. Je partage le même petit bémol sur le dernier acte, qui manque d'un petit quelque chose pour vraiment nous emporter.