Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Selenie

La fille du désert (1949) de Raoul Walsh

29 Août 2016, 07:22am

Publié par Selenie

Excellent western qui est en fait un auto-remake du réalisateur puisque l'histoire est en fait celle du film "La Grande Evasion" (1941) lui-même adapté d'une nouvelle "High Sierra" de W.R. Burnett. Raoul Walsh (un des 4 borgnes de Hollywood avec John Ford, Fritz Lang et Andre De Toth) transpose seulement l'histoire à l'époque du far-west. Ce système d'auto-remake est largement utilisé à l'après-guerre, ce "recyclage" permettant aux Studios de surfer sur des succès certains pour redynamiser un box-office en berne. 

La_Fille_du_desert.jpg (1000×1359)filledesert.jpg (600×465)

Les années 30 et Humphrey Bogart, Ida Lupino et Joan Leslie laissent donc la place aux années 1870 avec Joel McCrea ("Pacific Express", "Le Convoi Maudit" et "Coup de feu dans la sierra"), Virginia Mayo ("L'Enfer est à lui", "Une corde pour te pendre" et "Capitaine sans peur") et Dorothy Malone (oscarisée pour "Ecrit sur du vent" en 1956 de Douglas Sirk). Outre le fait de se remaker Raoul Walsh use (et abuse ?!) d'un autre film puisque la scène de l'attaque de la diligence provient d'un autre film, "Cheyenne" (1947) de Raoul Walsh également. Si une pointe de déception existe en apprenant ce genre de détail, il faut préciser que le montage est magnifiquement géré et que le talent de Raoul Walsh fait le reste. Le bandit qui s'éveille à la bonté (surtout pour les beaux yeux d'une femme évidemment !) est un concept habituel mais le scénario est enrichi surtout grâce au contexte des dernières semaines de conflit de la guerre de Sécession. Ajouté à cela des rebondissements qui donnent un bon rythme au récit et des acteurs excellents pour des personnages solides qui seraient presque tous antipathiques (ce qui est assez rare dans le western). Ce film est une vraie bonne surprise à défaut d'être clairement innovant. 

 

Note :              

 

14/20

Commenter cet article