Mort de l'actrice Sondra Locke

par Selenie  -  14 Décembre 2018, 19:09  -  #Décès de star - Bio

Assez incroyable et qui ajoute à la tristesse, nous apprenons bien tard la mort de l'actrice Sondra Locke survenue le 3 novembre dernier à l'âge de 74 ans.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Née en 1944 en Alabama Sandra Louise Smith a un père militaire et une père ouvrière en usine de crayon, elle ne connaitra pourtant pas la vie de famille puisque ses parents se séparent avant sa naissance. Elle porte le nom de son beau-père, épousé par sa mère en 1948. Elle a ensuite grandit dans le Tennesse où son beau-père tenait une entreprise de BTP.

 

La jeune Sandra Locke aura été remarquée très tôt pour sa beauté. Pom-pom girl au collège, elle sera élue "Duchesse de Studiousness" par ses camarades du lycée avant de poursuivre ses études à l'Université du Tennessee. 

 

Elle débute en travaillant au département promotion au sein de la chaine WSM-TV à Nashville où elle restera trois années. C'est à cette époque qu'elle modifie l'orthographe de son prénom en Sondra afin d'éviter d'être surnommée Sandy. 

 

Elle rencontre le sculpteur Gordon Leigh Anderson qu'elle épouse en 1967. C'est grâce à lui qu'elle participe à plusieurs pièces de théâtre qui la pousse à devenir comédienne. Elle se présente à un casting pour l'adaptation d'un roman de Carson McCullers, elle est remarquée par le réalisateur qui la choisit pour le film "Le Coeur est un Chasseur Solitaire" (1967 - ci-dessous) de Robert Ellis Miller. Le film est un joli succès et lui permet d'être nommé à l'Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle.  

Résultat de recherche d'images pour "Le Coeur est un Chasseur Solitaire film Sondra Locke"

Elle joue ensuite dans "Cover Me baby" (1970) de Noel Black avant de jouer dans le culte "Willard" (1971 - ci-dessous) de Daniel Mann, thriller psychologique avec Bruce Davison et Ernest Borgnine. 

Résultat de recherche d'images pour "Willard  Sondra Locke"

Malgré une beau début sur grand écran elle va se tourner vers le petit écran en jouant essentiellement dans plusieurs série TV entre 1972 et 1975. Elle va retourner au cinéma grâce à sa rencontre avec Clint Eastwood. 

 

Elle joue ainsi dans le chef d'oeuvre "Josey Wales, Hors-la-loi" (1976 - ci-dessous) de et avec Clint Eastwood. Mlagré une relation plutôt tumultueuse sa carrière va être centrer sur celui qui va être son compagnon à l'écran comme à la ville.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A quelques rares exceptions sa carrière se résumé dorénavant à ses collaborations avec Clint Eastwood.

 

 

 

 

 

 

 

Ils jouent donc ensemble dans "L'Epreuve de Force" (1977 - ci-dessus), "Doux, Dur et Dingue" (1978) de James Fargo, "Bronco Billy" (1980), "Ca Va Cogner" (1980) de Buddy van Horn et enfin dans "Le Retour de l'Inspecteur Harry"  (1983 - ci-dessous).

Résultat de recherche d'images pour "Le Retour de l'Inspecteur Harry film Sondra Locke"

Grâce à ces derniers films et surtout grâce à la Malpaso, société de production de Clint Eastwood, l'actrice passe également derrière la caméra et signe son premier film en tant que réalisatrice avec "Ratboy" (1986 - ci-dessous) où elle interprète une femme qui recueille un enfant-rat... sans doute un écho à "Willard"... Le film est un échec critique et financier qui reste pourtant bien accueilli en Europe et surtout en France où il est présenté au Festival de Deauville.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Malheureusement, ce premier film est également un chant du cygne puisqu'elle se sépare de Clint Eastwood avec perte et fracas en 1989. Elle ne le sait pas encore mais cette séparation signe également le déclin de sa carrière...

 

A partir de 1989 et, pendant plusieurs années elle intente plusieurs procès contre Clint Eastwood et contre la Warner, notamment sur le fait qu'ils se seraient entendus pour stopper et/ou gêner sa carrière. Malgré un accord pour que Eastwood développe des films qui seraient réalisés par Sondra Locke plus jamais l'actrice-réalisatrice ne sera libre... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Elle réalise son second long métrage avec "Impulse" (1990) produit par la Warner sur une femme-flic infiltrée en tant que prostituée. Ce film est également un échec.

 

Sur cette même période elle connait de nombreux soucis de santé dont un cancer du sein qui a pour conséquence de subir chimiothérapie et une masectomie. Elle se met en couple toutefois avec son chirurgien de 17 ans son cadet avec qui elle vit après 1991.

 

Malgré ses déboires judiciaires et médicaux elle signe un téléfilm en 1995 puis un dernier long métrage avec "Do Me a Favor" (1997) qui passe inaperçu.

 

Après 13 années sans jouer elle réapparaît en tant qu'actrice dans "Jeu Mortel" (1999) de david Worth et "Clean and Narrow" (1999) de William Katt mais ces deux film ne connaîtront pas de suites.

 

Après des années de silence et de discrétion, étonnament elle est une des productrice du film "Knock Knock" (2015) de Eli Roth. Puis ensuite elle joue une dernière fois dans le long métrage "Ray rencontre Helen" (2017) de Alan Rudolph où elle tient son premier rôle principal depuis les années 80 aux côtés de Keith Carradine.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sondra Locke a publié son autobiographie "The Good, the Bad and Very Ugly - un voyage à Hollywood" (1997) où elle explique notamment que son premier époux était pour elle plus un frère qu'un mari, le mariage n'ayant d'ailleurs pas été consommé. On apprend également qu'elle a connu deux avortements à la fin des années 70 avant de subir une ligature des trompes, à priori, sur les insistances de son compagnon de l'époque Clint Eastwood... Il semble de surcroît assez évident que Clint Eastwood a effectivement usé de son influence pour saboter la carrière de son ex...

Résultat de recherche d'images pour "Sondra Locke âgée"

Sondra Locke restera malgré tout l'éternelle madame Eastwood, autant dans les mémoires cinéphiles que pour la postérité. Quelle tristesse pourtant d'imaginer que sa séparation d'avec le géant soit également le signe funeste d'une dernière partie de vie particulièrement difficile à tous points de vue.

 

Sondra Locke est morte ce 3 novembre 2018 à l'âge de 74 ans d'un arrêt cardiaque lié à ses cancers du sein et des os.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

lvanb 17/12/2018 00:22

Belle hommage, juste un détail; la dernière image qui illustre votre texte n'est pas une photo de Sondra Locke mais de Frances Fisher.

Selenie 17/12/2018 13:56

Merci... Effectivement, modif effectuée ;)