The Nice Guys (2016) de Shane Black

par Selenie  -  19 Mai 2016, 07:20  -  #Critiques de films

Le grand retour de Shane Black derrière la caméra après "Kiss kiss Bang bang" (2005) et "Iron Man 3" (2013). D'abord connu comme l'un des plus grands scénaristes des années 80-90, il a porté au sommet le genre du buddy-movie avec la saga "L'arme fatale" (1987 à 1998) et avec ce nouveau film il apparait que le réalisateur-scénariste a l'ambition avouée de revenir à ce genre noble du divertissement pur. Avec lui notons que le producteur Joel Silver est aussi de retour !... Comme tout buddy movie il faut d'abord trouver le duo star, souvent avec des différences notables (âge et/ou origine sociale et/ou profession...) et on est déjà particulièrement séduit par le duo formé par Russell Crowe et Ryan Gosling ! Deux acteurs plutôt habitués aux films plus violents et plus durs. Par exemple pour le premier le dernier film "léger" reste le médiocre "Une grande année" (2006) de Ridley Scott, pour le second il jouait un apollon dans "Crazy Stupid Love" (2011) de John Requa et Glenn Ficarra !

159249.jpg (1180×1600)The-Nice-Guys-1200x545_c.jpg (1200×545)

Résultat, Crowe et Gosling forment un duo impeccable, en osmose, un duo fun et investi où Crowe est un homme "à tout faire" qui ne recule pas devant une violence froide et sans scrupule, et où Gosling est un jeune détective privé qui perd souvent pied, immature et un peu looser sur les bords. Lorsqu'un tel duo porte un buddy-movie on peut dire que c'est déjà pari gagné. A leurs côtés on trouve la jolie Margaret Qualley, fille de l'actrive Andie MacDowell et déjà vue dans "Palo Alto" (2013) de Gia Coppola, la petite perle Angourie Rice "These final hours" (2013) de Zak Hilditch qui risque fort d'être remarquée pour son rôle de fille mature (de Gosling !) dans un rôle proche de la nièce de l'Inspecteur Gadget. Et on remarque un petit rôle pour Kim Basinger qui retrouve Russell Crowe après "L.A. Confidential" (1997) de Curtis Hanson, malheureusement on reste déçu par ce rôle à la fois sous-exploité et peu étoffé. Mais outre ce duo idéal et ce petit bémol pour le rôle de Basinger, Shane Black signe une comédie policière rythmée et efficace, jouissive et jubilatoire par bien des aspects. L'humour est complètement imbriqué dans une enquête pourtant très sombre et violente, dans le même temps les gags ne parasitent jamais la noirceur des actes souvent peu avouables des uns et des autres. Les gags allient plusieurs styles, du gag de situation au burlesque, en passant par des dialogues ciselés avec en prime une BO disco (ça se passe en 77) qui ajoute à la cool attitude de l'ensemble. L'intrigue est assez originale (un certain message écolo avant-gardiste ?!) sur le fond mais dans la forme elle reste sans doute un peu trop lisse (tout ça pour ça ?!). Néanmoins le mixte comédie policière + film noir avec une bonne dose d'un charme jubilatoire. Un buddy-movie qui se place haut dans l'échelle du genre, en attendant son prochain film "The Predator" (2018).

 

Note :               

 

15/20

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :