Les Trois Frères, le retour (2014) de Les Inconnus

par Selenie  -  14 Février 2014, 05:48  -  #Critiques de films

Tout à fait le genre de film qui fait peur... A l'instar du râté "Les Bronzés 3 : amis pour la vie" (2006) de Patrice Leconte avec évidemment Le Splendid, l'excuse (valable) de répondre aux appels pressants du public a fini par titiller le célèbre trio de comiques... Le problème c'est qu'on s'aperçoit très vite que Les Inconnus tombent dans l'écueil trop souvent automatique de faire un copié-collé aussi flagrant que flemmard. Dans le même genre on peut aussi citer les "Very Bad Trip", "Le coeur des Hommes", "Trois hommes et un couffin"... etc...

Ce film est doté d'un scénario identique au premier, on retrouve donc héritage, retrouvaille,... etc... Avec en plus cette même baisse de régime mélodramatique à la fin. Bref Les Inconnus ne se sont pas foulés des masses. Si ils font tous les trois des efforts, 20 ans ont passé et il est évident que al symbiose est plus superficielle. Pas désagréable pour autant le film surnage uniquement sur la nostalgie. Une comédie un peu rance donc, aux gags éculés, moins originaux. En 20 ans on est donc passé des fous rires aux sourires plus ou moins franc. Dommage mais en même temps est-on surpris ?

 

Note :            

09/20
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

yomomma 17/02/2014 17:35

d'accord avec ce que vous dites + 2 commentaires. Oui c'est un film un peu pathétique mais les personnes franchement pathétiques sont interprétés par de grands comédiens (les 3 plus autres acteurs). C'est sûrement de la nostalgie mais c'était bon de retrouver les Inconnus, vieillis, essoufflés mais sans pitié avec les affreux qu'ils incarnent si bien.

alice in oliver 15/02/2014 10:05

pas surpris par cette critique: je n'ai pas encore vu cette suite, mais déjà, à la base, je trouve le 1er assez surestimé

Zogarok 14/02/2014 19:37

Je crois qu'effectivement personne n'est surpris.. Mais si on jette un coup-d'oeil en arrière, les Inconnus sont déjà beaucoup moins drôles au cinéma qu'en sketchs (malgré deux belles réussites).