Le monstre des mers (2022) de Chris Williams

par Llowenn  -  28 Juillet 2022, 12:14  -  #Critiques de films

Bien connu du monde de l'animation des studios Disney, Chris Williams a déjà travaillé sur de gros projets en codirection sur "Vaiana : la légende du bout du monde", "Les nouveaux héros" ou encore "Volt : star malgré lui", travaillant aussi comme scénariste sur des films d'animation tel que "Mulan" ou "Kuzco", le voici de retour à la réalisation seul mais cette fois sur un projet signé Netflix : Le monstre des mers

 

Les monstres marins existent et ils sont chassés par les chasseurs de monstres. Maisie, une jeune orpheline cherche aussi à devenir chasseuse de monstres, comme ses parents, elle s'embarque clandestinement sur le bateau de Jacob, le second d'un capitaine réputé pour ses actes de chasses. 

 

Le premier point à souligner est la référence évidente à l'excellent "Dragons" signé Dreamworks. Outre le monstre qui est chassé pour des raisons obscures, on retrouve un enfant qui porte un nouveau regard sur ces créatures marines et qui permet petit à petit aux autres de changer d'avis sur la question. Le film Le monstre des mers, n'est pourtant pas à la hauteur du Dreamworks, loin de là. 

Le scénario est plutôt évident et manque de surprise et d'originalité, en s'attendant à tous les éléments du film, on reste néanmoins touchés par la relation des deux protagonistes, Maisie et Jacob. On comprend l'attachement d'un enfant à ce qui peut être différent et leur découverte même si le changement de vision semble trop rapide, l'évolution plus lente du regard de Jacob semble beaucoup plus logique. Les personnages sont très bien construits, de leur histoire personnelle au caractère qu'ils présentent sur le temps du film et ce même pour les personnages secondaires. On s'attache donc plus facilement à ceux-ci, à leur relation et ça reste le gros point fort du film. 

La morale de l'histoire est basique mais reste percutante pour un public adapté, plus enfants qu'adultes. Ces derniers verront plus l'opportunité environnementale avec la préservation des animaux contre l'abattage de masse, l'harmonie entre l'homme et son environnement contre les pulsions brutes de l'Homme.

Les monstres marins sont visuellement décevants, très lisses avec un graphisme plutôt grossier, seul le gigantesque crabe marin sort du lot. Le dessin du bestiaire est complètement paradoxal face au travail réalisé sur les personnages et les décors et plus particulièrement sur la cité royale. Le cliché du couple royal est un peu trop poussé pour voir une crédibilité de celui-ci sur le temps du film. 

 

C'est un bon divertissement qui manque de précision mais qui ravira les enfants de cette ambiance de piraterie qui fait souvent rêver. 

 

Note :      

14/20
Le monstre des mers (2022) de Chris Williams
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :