X (2022) de Ti West

par Selenie  -  15 Juin 2022, 16:36  -  #Critiques de films

Nouveau film de Ti West et nouvelle exploration du film d'horreur après plusieurs films remarqués de "Cabin Fever 2" (2009) à "In a Valley of Violence" (2016) en passant par "The House of the Devil" (2009) et "The Innkeepers" (2011). Pour son nouveau projet le Producteur-réalisateur-scénariste-monteur mélange une nouvelle fois les genres entre porno et slasher et une nouvelle fois ancré dans les années 70-80. Le cinéaste collabore avec les co-producteurs Scott "Kid Cudi" Mescudi, rappeur, auteur-compositeur ayant notamment travaillé avec Kanye West et acteur occasionnel, puis Sam Levinson auquel on doit notamment les films "Another Happy Day" (2011), "Assassination Nation" (2018) ou "Malcolm & Marie" (2021). Précisons qu'un prequel intitulé "Pearl" a été tourné en simultané, mais dont la date de sortie est à ce jour indéterminée, puis a été d'ores et déjà annoncé une suite à venir... 1979, une petite équipe de tournage de film porno se rend dans une ferme isolé appartenant à un couple âgé pour tourner un film. Mais le couple de fermiers n'est pas mis au courant, tandis que Maxine espère devenir une star grâce à ce film. Petit à petit les fermiers semblent agir de façon de plus en plus bizarre...

Le réalisateur du film est joué par Owen Campbell aperçu dans "Come as You are" (2018) de Desiree Akhavan et "Toxic Cash" (2021) de John Swab, en couple dans le film avec son assistante interprétée par Jenna Ortega déjà habitué au genre après "Insidious : Chapitre 2" (2013) de James Wan et "Scream" (2022) de Tyler Gillett et Matt Bettinelli-Olpin. Le producteur-acteur du tournage est joué par Martin Henderson vu dans "Mise à Prix" (2006) de Joe Carnahan et "Bataille à Seattle" (2007) de Stuart Townsend, et qui retrouve après "Everest" (2015) de Baltazar Kormakur sa partenaire, actrice et fiancée sur ce tournage X, Mia Goth vue entre autre dans "Le Secret des Marrowbone" (2017) de Sergio G. Sanchez, "Suspiria" (2018) de Luca Guadagnino ou "Emma" (2020) de Autumn de Wilde. Reste dans l'équipe les deux acteurs vedettes du tournage incarnés par Scott Mescudi lui-même aperçu par exemple dans "Need for Speed" (2014) de Scott Waugh ou "Don't Look Up" (2021) de Adam McKay, puis Brittany Snow dans "Baby-Sittor" (2005) et "Hairspray" (2007) tous deux de Adam Shankman puis dans la trilogie "Pitch Perfect" (2012-2017). Puis citons le shériff incarné par James Gaylyn vu dans "En Eaux Troubles" (2018) de Jon Turtletaub... Les décors ruraux renvoient aux redneks chers entre autres au maître du genre Tobe Hooper, réalisateur du cultissime "Massacre à la Tronçonneuse" (1974), des personnes âgées en tueurs psychopathes renvoient plus au film "The Visit" (2015) de M. Night Shyamalan, d'ailleurs si on pense à une certaine idée de la perversité gérontologique on pense à "Psychose" (1960) de Alfred Hitchcock qui est d'ailleurs cité dans le film. Ce qu'on aime d'abord c'est ce style propre à Ti West qui tourne de telle façon que son film ne dénoterait pas dans une vidéothèque des eighties. Référencé assurément le réalisateur mets pourtant sa patte en osant un slasher X aux différents degrés de lecture et de réactions.

Dans un premier temps on est invité sur le plateau champêtre d'un film X qui est bon enfant et où les protagonistes en profitent pour tenter d'exister aux yeux des autres, et notamment une place loin d'être anodine aux idées féministes et à une certaine idée de la liberté individuelle. Mais dans le même temps on apprend aussi un peu plus sur le couple de fermiers qui semblent très nostalgiques de leurs belles années et que ce tournage X réveillent à l'insu de leur plein gré. Ce choc générationnel est avant tout un choc physique ! Alors qu'apprendre à mieux se connaître et/ou à mieux se comprendre annonce surtout le massacre annoncé nous avons droit en parallèle à une émission télé évangélique qui passe en fond comme pour montrer les deux facettes de l'Amérique : un partie sexuellement libérée et une autre puritaine et réac. Le film vire vers l'horreur après un événement à la fois léger et dramatique (dépend du point de vue !). Ce premier meurtre est aussi pervers que graphique et impose un malaise aussi tabou sur le désir des personnes âgées. Ce propos de fond impose une singularité au film et une audace qui permet d'osciller constamment voir de mixer des émotions antagonistes entre séquences malsaines, passages léger, érotisme et meurtres sanglants. Le côté épouvante n'est pas délaissé même si la peur est peu probante, les scènes de meurtre sont très bien amenées et la violence toujours chocs avec parfois sa dose parodique. En conclusion Ti West signe un film d'horreur qui ne manque pas de fun, ni d'à-propos, un vrai film généreux dans son approche, mais aussi sexy avec une violence qui reste très efficace. Un très bon moment cinoche. 

 

Note :      

 

14/20
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :